sports par Bucarest (AFP) , mercredi 24 février 2021 à 02:38

C1 : l’acrobate Giroud mate l’Atlético

image description
image description

D’un brillant retourné acrobatique, le revenant Olivier Giroud a maté l’Atlético Madrid mardi en 8e de finale aller de Ligue des champions, et a permis à Chelsea de rentrer à Londres avec l’avantage du but marqué à l’extérieur.

Quel acrobate ! Régulièrement remplaçant depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, Giroud a profité de ce rendez-vous de gala pour se montrer décisif et tuer le match, avec un retourné acrobatique du gauche validé après de longues minutes avec l'aide de l'arbitrage vidéo (71e).

Un but magnifique qui lui a permis de remporter le bras de fer à distance qui l'opposait à un autre serial buteur expérimenté du continent : le 'Pistolero' uruguayen Luis Suarez est resté muet mardi soir dans le silence de l'Arena Nationala de Bucarest, à l'instar de tout l'Atlético, timoré malgré le schéma ultra-offensif dessiné par Diego Simeone.

En sept matches depuis l'arrivée du technicien allemand à la tête des Blues, l'international français était resté sur le banc à quatre occasions. Il avait déjà remercié son entraineur avec un but contre Newcastle il y a une semaine alors que Tuchel lui avait offert 20 minutes en fin de match et a encore marqué les esprits ce mardi.

Giroud sait profiter de la scène européenne : le 2 décembre, en phase de groupes de Ligue des champions contre une autre équipe espagnole, Séville, l'ancien d'Arsenal avait frappé un grand coup en inscrivant un quadruplé magistral (4-0).

- Tuchel conforté, Simeone désavoué -

Pour Tuchel, qui a mené le Paris SG jusqu'à la finale de la dernière édition de la Ligue des champions en août dernier à Lisbonne (une des principales raisons pour lesquelles Chelsea l'a recruté), ce nouveau joli coup en C1 le conforte dans son travail à la baguette des Blues.

Pour Diego Simeone, il s'agit d'un terrible désaveu : le technicien argentin avait une mission, assurer l'étanchéité défensive de l'Atlético, le gros point noir des Colchoneros depuis près de dix matches. C'est raté.

Les Madrilènes avaient pourtant "de bons souvenirs" à Bucarest (Roumanie), dans ce même stade où ils avaient remporté le premier grand sacre de leur histoire, en finale de la Ligue Europa 2011-2012 contre l'Athletic Bilbao (3-0).

Mais cette fois, les choix tactiques du "Cholo" n'ont pas payé. Non seulement les "rojiblancos" ont encaissé un but "à la maison", mais les gros efforts défensifs demandés à Thomas Lemar et Angel Correa sur les ailes ont privé les Madrilènes de percussions offensives... et l'on n'a presque pas vu Luis Suarez ou Joao Felix devant.

Tuchel et Chelsea rentrent donc à Londres avec la victoire et l'avantage du but marqué à l'extérieur, mais avec deux bémols. Mason Mount, averti dès la première minute, tout comme Jorginho, sanctionné d'un carton jaune pour une faute sur Joao Felix à la 64e, seront suspendus pour la deuxième manche à Stamford Bridge.

mots clés de l'article : foot , ESP , enG , C1 , Eur

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis