sports par Séville (Espagne) (AFP) , jeudi 18 février 2021 à 02:45

C1 : Haaland sonne la révolte et Dortmund mate Séville

image description
image description

Avec un doublé autoritaire, le prodige Erling Haaland a permis au Borussia Dortmund de repartir de Séville avec la victoire 3-2 mercredi en 8e de finale aller de C1.

Le jeune Norvégien (20 ans) a d'abord envoyé dans les filets andalous un astucieux ballon piqué par Jadon Sancho dans la surface (27e), avant de doubler la mise du gauche en contre-attaque, sur un ballon glissé par son capitaine Marco Reus (43e).

Auparavant, Suso avait ouvert le score pour Séville d'une frappe déviée par le pied de Mats Hummels (7e), puis Mahmoud Dahoud avait égalisé d'une superbe frappe depuis l'extérieur de la surface (19e)... et le remplaçant Luuk de Jong a redonné un vain espoir aux siens en fin de match, avec la réduction du score sur un long coup franc repris du plat du pied droit (84e).

Malgré ces rebondissements, c'est bien Haaland qui a été proche du coup du chapeau, avec ce missile détourné par les gants fermes de Bono à la 34e.

Il fallait au moins le génie du prodige norvégien pour sortir le Borussia Dortmund de sa torpeur. Le club allemand, qui restait sur une seule victoire sur ses six derniers matches de championnat et qui a appris lundi que l'entraîneur actuel Edin Terzic serait remplacé par Marco Rose à la fin de la saison, s'est encore une fois reposé sur la magie de son jeune "goleador" pour se remettre sur le droit chemin.

- Et de huit pour Haaland -

Ce doublé élève le total de buts de Haaland en Ligue des champions à 18 réalisations en seulement 13 matches dans sa carrière. Cette saison en C1, il totalise déjà 8 buts en 5 matches.

"Pour être honnête, je pense qu'on avait peut-être plus de motivation et de passion, en tout cas nous étions plus dans le bon sens. Nous avions parlé entre nous ces derniers jours, nous avions un bon plan de match, Edin (Terzic) a bien fait les choses", a souligné au coup de sifflet final le serial buteur, l'un des seuls à avoir sonné la révolte dans le vestiaire allemand.

Pour Séville, qui abordait cette double confrontation dans la peau de favori vu la préparation tronquée du Borussia, ce revers à domicile compromet sérieusement ses chances de qualification, avant le 8e de finale retour prévu le 9 mars en Allemagne.

"On n'a pas mérité de perdre, mais au final ils ont un des meilleurs joueurs au monde devant, qui a créé des différences sur trois situations. (...) Ça veut aussi dire beaucoup de leur qualité et du danger qu'ils créent", a relevé l'entraîneur de Séville Julen Lopetegui.

Il porte surtout un gros coup à la belle dynamique des Andalous, qui restaient sur neuf victoires consécutives entre Liga et Coupe d'Espagne et aucun but encaissé depuis un mois (le 19 janvier contre Alavés, 1-2), et qui venaient de récupérer leur capitaine Jesus Navas (remis de douleurs à la hanche), finalement titulaire pour le retour de la C1.

Jules Koundé et le rideau "blanquirojo" n'ont rien pu faire face à la puissance offensive de Haaland et consorts, et ont rendu leur pire copie depuis le début de saison. Ils devront obligatoirement faire mieux au retour, en Allemagne, pour accrocher leur ticket pour les quarts.

mots clés de l'article : foot , ESP , GER , C1 , Eur

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis