sports par Nice (AFP) , jeudi 3 juin 2021 à 01:41

Amical : Pogba, Tolisso et Koundé ont aussi donné des réponses

image description
image description

Au-delà du retour de Karim Benzema qui a monopolisé la soirée, Didier Deschamps avait la volonté de voir, voire d’entrevoir, des réponses positives sur d’autres sujets contre le Pays de Galles : Paul Pogba, Corentin Tolisso et Jules Koundé les lui ont offertes.

. Pogba, des jambes de taulier

Sa défaite en finale de Ligue Europa avec Manchester United contre Villarreal mercredi dernier semble déjà bien loin pour le milieu des Bleus. A l'Allianz Riviera, Pogba a rayonné pour sa 79e sélection.

Dès la 4e minute, il a offert un magnifique ballon à Karim Benzema. Il a ensuite continué sur le même tempo, avec une alternance "jeu court-jeu long" totalement maîtrisée.

Souvent à l'origine des actions offensives françaises, Pogba n'a, non plus, jamais hésité à attaquer la défense adverse. Partie prenante sur le pénalty obtenu par Benzema, il a vu sa tête repoussée par un très bon Danny Ward (23e).

Sa bonne tentative lointaine et cadrée avant de sortir, remplacé par Kingsley Coman (63e) a également été révélatrice de son état de forme (57e). L'Euro s'annonce intéressant pour le champion du monde 2018.

. Tolisso, bon petit trot

Il n'avait disputé que 22 minutes contre Fribourg (2-2) et 17 autres face à Augsbourg (5-2) avec le Bayern Munich en Bundesliga depuis son retour de blessure en cette fin de saison. Mais Didier Deschamps a une telle estime pour le joueur qu'est Corentin Tolisso, que sa sélection pour l'Euro faisait peu de doutes.

Depuis, l'ex-Lyonnais a énormément travaillé à Clairefontaine pour combler son déficit physique. Pour sa 24e sélection et sa première en Bleu depuis le 14 novembre dernier (2-1 en Croatie en Ligue des nations), il s'est appliqué à jouer simple et juste.

C'est donc ce qu'il a fait durant plus d'une heure en position de milieu de terrain défensif axial, avant de céder sa place à Moussa Sissoko (63e). Certes, sans faire oublier N'Golo Kanté, qui d'ailleurs n'était pas à l'Allianz Riviera. Mais en montrant qu'il pouvait être une alternative crédible au milieu supersonique de Chelsea.

. Koundé, première réussie

Le Sévillan, capable de jouer défenseur central et latéral droit, plaît à Didier Deschamps depuis de longues semaines. Le sélectionneur a même avoué que l'ex-Bordelais aurait pu être du rassemblement du mois de mars dernier si l'équipe de France Espoirs n'avait pas eu besoin de lui.

Koundé a donc logiquement connu sa première sélection en entrant à la pause à la place de Benjamin Pavard. Rapidement, il a récupéré le ballon de la tête. Au terme de l'action, Antoine Griezmann a marqué (2-0, 48e).

Très solide sur le plan défensif, comme lorsqu'il a prolongé le travail de son capitaine Hugo Lloris (65e), il s'est également permis quelques poussées offensives alors que la France était en supériorité numérique.

Après un centre raté (55e) et une passe trop appuyée pour Kylian Mbappé dans la surface (58e), il a ajusté la mire pour Lucas Digne (62e) et montré qu'il pouvait être un concurrent important au Lyonnais Léo Dubois au poste de latéral droit en cas d'indisponibilité de Pavard.

mots clés de l'article : foot , FRA

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis