sports par Bologne (Italie) (AFP) , samedi 5 juin 2021 à 00:57

Amical : l’Italie déroule contre les Tchèques (4-0)

image description
image description

A sept jours de lancer l’Euro contre la Turquie à Rome, l’Italie a entretenu sa belle confiance avec quatre buts et un huitième match de rang sans prendre de but, contre la République tchèque (4-0) vendredi à Bologne.

Ciro Immobile (23e) et Nicolo Barella (42e) en première période, puis Lorenzo Insigne (66e) et Domenico Berardi (73e) au terme d'un mouvement d'école, ont concrétisé la domination des Italiens, entrés pourtant doucement dans le match avant d'accélérer.

Après la mise en jambes tranquille contre Saint-Marin (7-0) il y a une semaine, le sélectionneur italien Roberto Mancini a cette fois aligné, contre une équipe également qualifiée pour l'Euro, un onze qui ressemblera probablement beaucoup plus à celui attendu face aux Turcs pour le match d'ouverture de l'Euro.

Sans Marco Verratti, qui soigne un genou blessé (suppléé par Locatelli), la Nazionale a assez rapidement dicté le tempo sous l'impulsion de Jorginho, vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea, et de Barella, véritable accélérateur de jeu.

Lorenzo Insigne, actif mais d'abord un peu brouillon devant le but, et Ciro Immobile ont été les plus en vue devant. L'attaquant de la Lazio a certes manqué parfois la cible (9e, 28e) mais il a eu le mérite de débloquer le match (23e).

De quoi lui apporter la confiance qui lui fait défaut parfois en sélection, d'autant qu'il s'est ensuite fait passeur pour le 3-0 d'Insigne.

Entre-temps, Barella avait mis les Italiens à l'abri avec un tir dévié et Berardi a conclu la fête en beauté, pour le plaisir du petit millier de spectateurs présents dans le vénérable stade Dall'Ara. Lesquels ont aussi salué chaleureusement la première sélection de l'attaquant de Sassuolo Giacomo Raspadori, l'invité surprise de la liste des 26.

Si l'attaque s'est amusée, l'Italie a aussi mis un point d'honneur à entretenir sa solidité défensive avec un huitième match consécutif sans prendre de buts (pour 25 marqués). Une jolie performance même si les Tchèques, passé un bon début de match où ils ont bousculé les Azzurri, n'ont pas montré grand-chose, à dix jours d'entamer leur Euro contre l'Ecosse.

Le seule vraie frayeur derrière, pour Mancini, a été la sortie pour quelques minutes de Leonardo Bonucci, après une torsion au genou droit (18e). Le défenseur de la Juventus a toutefois pu revenir et finir le match.

L'Italie aborde donc l'Euro invaincue depuis 27 rencontres désormais (depuis septembre 2018). Mais Mancini le sait: c'est maintenant que ça va vraiment compter.

mots clés de l'article : foot , EURO , 2020 , ita , 2021 , TCH

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis