Elle avait disparu mardi (actualisé)

Volcan : la touriste disparue retrouvée saine et sauve

Photo transmise par la gendarmerie de La Réunion

Annie Mathiot, une randonneuse de 54 ans, s’était volatilisée au niveau de la chapelle Rosemont, au volcan, le mardi 26 novembre 2019 en début d’après-midi. Un important dispositif de secours avait alors été déployé. Des gendarmes spécialistes de haute montagne avaient recherché la quinquagénaire avec l’hélicoptère de la gendarmerie appuyé par un drone et sur terre où plusieurs reconnaissances avaient été menées. Ce jeudi 28 novembre alors que les recherches avaient repris dès 6h du matin, Annie Mathiot a été retrouvée saine et sauve après deux jours et deux nuits passés dans le secteur de Piton de Bert, était désorientée mais en bonne santé physique. Elle a été évacuée à l’hôpital.

Originaire de l'Indre dans le centre de l'Hexagone, Annie Mathiot était en vacances à La Réunion chez des parents. Elle était partie en randonnée avec son mari, son frère et sa belle-soeur.

Fatigué, l'époux de la randonneuse avait fait demi-tour au bout de deux heures de marche et avait regagné le parking du Pas de Bellecombe, indique la gendarmerie. Les trois autres marcheurs avaient continué leur route vers le sommet. Au retour Annie Mathiot, qui est une bonne marcheuse, avait pris la tête du groupe. Son frère et sa belle soeur l'ont perdue de vue.

C'est en arrivant sur le parking où attendait déjà l'époux de la quinquagénaire qu'ils ont constaté sa disparition.

Lire aussi : Volcan : une randonneuse portée disparue depuis plus de 24 heures

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Volcan , Disparition , randonnée , recherches , actualité de la réunion , Faits-divers , Actus Reunion

dossier associé