De 2 à 12 mois d’emprisonnement

Violences urbaines : de nouvelles condamnations pour vols aggravés et violences

Palais de Justice de Champ Fleuri à Saint-Denis (Photo fh/www.ipreunion.com)

Un certain nombre d’exactions ont été commises depuis quelques jours en marge du mouvement dit des "gilets jaunes". Des militaires de la gendarmerie nationale et des fonctionnaires de police ont été victimes de violences préméditées. Un certain nombre de commerces ont fait l’objet de pillages. Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a ce jour jugé suivant la procédure de comparution immédiate des individus qui avaient à la suite de ces faits été identifiés et interpellés par les forces de sécurité.

Deux individus auteurs d'entrave à la circulation et de violences sur des policiers, faits commis à St-André, ont été condamnés à 3 mois d'emprisonnement et 1 mois d'emprisonnement Un individu auteur d'entrave à la circulation, vol aggravé, violences sur militaires de la gendarmerie, faits commis à St-Paul, a été condamné à 1 an d'emprisonnement. Deux individus auteurs de vols aggravés, faits commis à La Possession, ont été condamnés à 6 mois d'emprisonnement et 2 mois d'emprisonnement. Six individus auteurs d'entrave à la circulation et de violences sur des militaires de la gendarmerie, faits commis à Saint-Gilles, ont été condamnés à 6 mois d'emprisonnement, dont une partie avec sursis pour certains. D'autres individus, auteurs de faits d'atteintes aux personnes et aux biens commis dans le même contexte, seront jugés en comparution immédiate dans les jours à venir.

mots clés de l'article : saint denis , pillages , tribunal correctionnel , actualité de la réunion , Actus Reunion , Violences préméditées

à voir également en vidéo

suivez-nous