Le préfet lance une consultation publique

C’est (peut-être) le début de la fin des lâchers de lanternes à La Réunion

Photo RB imazpress

Le préfet vient de lancer une consultation du public "visant à interdire de façon permanente les lâchers de ballons à usage récréatif, commémoratif ou de loisirs et les lâchers de lanternes volantes". Les ballons et autres lanternes sont accusés de présenter des "risques avérés", "ils peuvent gêner la visibilité des pilotes, être aspirés par les réacteurs d’un avion ou retomber sur les pistes" note le préfet. Ils peuvent aussi "provoquer des feux de végétation ou des incendies sur des bâtiments" dit-il encore. Quand aux ballons de baudruche, ils "deviennent des déchets dangereux pour un certain nombre d’espèces animales, notamment marines". La consultation est ouverte jusqu’au 15 novembre. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

La Réunion, l’utilisation de lanternes se développe de plus en plus et les "lanternes magiques" sont à présent associées à la plupart des fêtes publiques ou privées notamment durant les festivités de fin et début d’année.

Les ballons de baudruches sont également utilisés pour certaines activités festives comme les anniversaires ou certaines commémorations publiques et privées.

Ces pratiques représentent un risque pour l’aviation (ingestion par les réacteurs, gêne à la visibilité des pilotes, retombées de débris sur les pistes).

Ces lâchers génèrent également un risque incendie important tant au plan bâtimentaire (feux de toiture,…) que sur le plan environnemental (feux de végétation).

Enfin, ces lâchers de lanternes volantes et de ballons de baudruche présentent un risque avéré pour les habitats naturels et pour un certain nombre d’espèces animales notamment en domaine marin.

Une concertation des différents partenaires (aviation civile, SDIS, DEAL) a permis de préparer un projet d’arrêté réglementant ces lâchers de ballons et de lanternes. Le moment est venu d’élargir cette consultation à toute la population pour que la voix de chacun puisse être entendue. Le préfet de La Réunion souhaite recueillir l’avis du public et lance une consultation du public du 5 au 15 novembre 2019 inclus.

Ainsi, vous pourrez participer à la consultation jusqu’au 15 novembre 2019 en envoyant vos contributions à l’adresse électronique upema.seb.deal-reunion @developpement-durable.gouv.fr

mots clés de l'article : préfecture , lanterne , actualité de la réunion , Actus Reunion , Lâcher de ballon