Réunion par Imaz Press, mardi 23 janvier 2024 à 19:31

Vents forts et fortes pluies annoncées : Pas encore remise du passage de Belal, La Réunion menacée (de loin) par la future tempête Candice

image description
image description

La Réunion est loin d’en avoir terminé avec la saison cyclonique. Alors que l’île se remet à peine du passage du cyclone "dévastateur" Belal sur le département, voilà que la future tempête Candice arrive à grand pas. Si le troisième système de la saison s’annonce moins violent que Belal et passera au grand large de l’île, des vents forts et des fortes pluies sont annoncés par Météo France. Cet "événement climatique doit être considéré avec sérieux" alors que les sols sont encore gorgés d’eau et fragilisés, a souligné le préfet Jérôme Filippini (Photo rb/www.imazpress.com)

"Candice est le troisième système tropical suivi depuis le début de l'année", annonce François Bonnardot, responsable du service de prévision de Météo France à La Réunion.

Pour le moment, ce système est une zone perturbée mais il évoluera dès ce mercredi. "Nous sommes en vigilance jaune mais il n'est pas impossible que ça évolue vers une vigilance orange en fonction de l'évolution de la situation", poursuit le chef prévisionniste.

Le météorologue précise : la zone de perturbation devrait se transformer en tempête à l'approche de l'île Maurice". Il est prévu que la future tempête passe au plus près de l'île sœur vers l'Est. Puis elle continuera lentement sa descente vers le Sud. Pour la journée de jeudi, elle devrait se situer au Sud-Est des Mascareignes et donc de Maurice.

"Selon les prévisions pour La Réunion, la future tempête se maintiendra à bonne distance", rassure François Bonnardot. On parle d'un écart de plus de 200 km à l'Est de La Réunion, avec un passage au plus près entre mercredi soir et jeudi matin.

Mais un épisode pluvieux dépassant la centaine de millimètres n'est pas à exclure. Il est question de cumuls assez importants sur la partie Sud de La Réunion d'ici mardi soir à jeudi matin.

"Cet effet d'accumulation se situerait sur le relief dans les hauts et sur les pentes du Sud. Plus précisément entre les pentes du volcan jusqu'au Sud-Ouest sur le massif des Makes. Le tout accompagné de vents avoisinant les 80 jusqu'à un peu plus de 100 km/h pour les crètes exposées au vent" note François Bonnardot.  Regardez

François Bonnardot le rappelle : "le cyclone Belal n'était pas un évènement exceptionnel, mais il est rare que l'œil arrive en plein sur l'île".

Ce système qui a contourné La Réunion a permis d'éviter des vents de 300 km/h dans les hauts. "On avait anticipé une saison avec une activité cyclonique en-dessous de la moyenne", déclare le chef prévisionnaire.

Sachant que la norme dans le bassin océan Indien est de dix systèmes nommés tous les ans. Cette année la fourchette est relativement basse. Entre cinq à huit systèmes pourraient se former. "Nous sommes en fin janvier et déjà deux systèmes ont été baptisés, demain le troisième le sera peut-être aussi", reprend le responsable des prévisions.

Un quatrième système au loin se rapproche. Déjà nommé Anggrek par la météo australienne où il évoluait, "il n'est pas une menace pour le bassin océan Indien. Ce dernier, en continuant sa trajectoire vers le Sud, devrait se désagréger.

Lire aussi - Saison cyclonique : entre cinq et huit systèmes attendus

- Conséquences dangereuses -

Arrivant moins de deux semaines après Belal, la future tempêe Candice "pourrait avoir des conséquences dangereuses, - glissements de terrain, inondations, chutes d’arbres -, et ainsi aggraver les conséquences du cyclone" souligne le préfet.

"Les sols sont encore gorgés d’eau, toutes les ravines n’ont pas encore pu être nettoyées et certaines sont encore obstruées, tous les dégâts d’arbres et de végétaux n’ont pas encore été enlevés et traités, les arbres sont fragilisés, le système électrique est également fragilisé" détaille le représentant de l'Etat.

En prévention des risques d'inondations et de glissements de terrain, "un travail est en cours, avec les collectivités, pour envisager si nécessaire des évacuations et des mises à l’abri préventives dans les zones concernées" précise la préfecture.

Des coupures d’eau et d’électricité sont possibles dans les secteurs concernés, au regard des perturbations qu’ont connu les réseaux avec le passage du cyclone. "Il faut donc se préparer à être privé d’eau et d’électricité à nouveau quelques jours (constituer des réserves, etc.)'" dit encore Jérôme Filippini

Lire aussi - L'ouest, le sud est le sud-est en vigilance fortes pluies et orages

Concernant l'électricité – et afin de pallier d'éventuelles nouvelles coupures – "le plan urgence cyclonique est toujours activé", indique à Imaz Press Fabien Fauchard, secrétaire général d'EDF à La Réunion. "On reste toutefois vigilant à sa trajectoire".

Si les vents et les pluies s'annoncent trop fortes, "nous serons amenés à reporter les chantiers en cours" déclare-t-il.

Pour répondre aux différentes interrogations de la population, la cellule d’information du public (CIP) reste activée de 8h à 18h en semaine au 09 70 80 90 40 pour répondre aux interrogations de la population, en dehors de toutes urgences.

Lire aussi - La future tempête Candice apportera des pluies et du vent sur La Réunion, le préfet appelle à la vigilance

- Une tempête qui inquiète les agriculteurs -

Pour les agriculteurs, l'arrivée prochaine de "Candice" n'est pas de bon augure.

"On sort à peine du cyclone qu'on rentre dans le cyclone et c'est inquiétant car il suffirait de pluies abondantes pour aggraver la situation."

"Si la tempête poursuit sa trajectoire on aura des dommages collatéraux, notamment des coupures d'eau et si c'est le cas – alors que les agriculteurs ont commencé à replanter – cela va accentuer les difficultés rencontrées", s'inquiète Frédéric Vienne, président de la Chambre d'agriculture.

Lire aussi - L'agriculture après Belal : au moins 33 millions d'euros de pertes pour la filière

cn et m.ma / www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis