(K)ozé d’octobre au Bisik

Une scène de découvertes inspirées et inspirantes

Photos/DR

La soirée du vendredi 4 octobre a été riche en belles mélodies au Bisik. La salle de spectacles située à Saint-Benoît accueillait sa traditionnelle scène ouverte devant un public toujours plus nombreux et bienveillant. Un (K)ozé riche en découvertes entraîné par Bertrand Robert, maître de cérémonie inspiré, qui a conduit les spectateurs des rives poétiques du fonnkèr à celles plus rythmées de toutes les musiques ou presque... Le résumé de la soirée raconté par les équipes du Bisik ci-dessous :

C’est Mayaz, groupe de maloya fusion, qui a ouvert le bal avec ses compositions métissés, " Hé ou " et " Guerrier " et sa formation enlevée ! Une explosion de rythmes aux accents créole qui mêle avec harmonie les voix de David, Marlène et Acco, également au kayanm, et les percussions de Fabrice, Jean-Marie et Loïc, le tout soutenu par la basse puissante de Jean-Rémy. Une découverte plébiscitée par le public qui a donné le ton de cette soirée qui s’annonçait déjà sous les meilleurs auspices et toujours sous les étoiles, exactement !

Place au conte et aux bons mots de Beurty, ensuite, pour quelques sirandanes parfois piquantes qui ont ravi un public curieux et tout aussi facétieux que notre agriconteur très en verve.

Du fonnkèr au rap il n’y avait qu’un pas franchi par Little S.P.I.K alias Laurent Imize, singer, beat maker, toaster et mc du 974 de Saint-Benoît, membre dub style B ! qui a donné de la voix et du style pour une première remarquée !

Habitués des (K)ozé, Black V, cette fois accompagné de L’intouchable, s’est une fois de plus emparé du micro pour distiller un afro-trap plus osé, mais il s’en est excusé…

Afro Trap, Maloya, ballade et R’n’B

Plus consensuel, Baktashantee était, lui, venu présenter son univers musical au public curieux et bienveillant du Bisik. Venu du Sud de l’île, notre auteur-compositeur qui a déjà fait sonné sa voix sur notre scène a enchaîné deux titres de sa composition à la guitare avec enthousiasme et toujours la même passion pour la défense de l’écologie.

C’est ensuite Yannick, Double N, qui a fait résonner son rap teinté de R’n’B avec assurance et ardeur… " Tu croyais quoi ? " un hymne à l’amour sans concession, " Je t’aime, moi non plus ", qui a fait mouche !

Côté musique on notera aussi le retour d’Eddy Marianne, chant kayamn, accompagné par Xavier à la guitare, qui nous a embarqué dans deux de ses nouvelles compositions avec une voix toujours aussi séduisante. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé… " 50 degrés " un maloya empli d’émotion et " Réyoné ", une ballade créole poétique réarrangée avec talent.

Autre retour remarqué celui de Grégory Illan, Dogoï, slameur conteur fonnkézèr… Une proposition rythmée par son triangle et une scansion métaphorique qui nous entraîne dans un ciel de frustration entêtant.

C’était ensuite au tour de Ras Bio, mélodicateur de la paix, comme il se définit lui-même, de chanter une de ses compositions reggae et deux titres de Marley, aériens, accompagné de Baktashantee au chœur…

Scène ouverte à toutes les oralités !

Changement de style encore avec Les Zimpros, groupe formé dans les jardins du Bisik le soir même et composé de Carole, Fabien et Éliot qui ont fait résonner quelques accents pop rock sur la scène du Bisik avec, entre autres, une reprise de The Cranberries, " Zombie", détonnante !

C’est Live Band, formation tonitruante de Bras-Panon, qui a assuré le final cut de cette soirée avec ses créations Reggae et Seggae. Un groupe rompu à l’exercice qui a su trouver son public sans difficulté. C’est Sébastien qui mène la danse frénétique au chant, soutenu par Fred à la guitare, Yohan au cajon, Giovanny à la basse et Gildas au clavier. Une efficacité sans faille qui a tenu les spectateurs en haleine jusqu’à tard dans la nuit…

Une fois de plus la scène ouverte du Bisik a donc tenu toutes ses promesses et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour le prochain (K)ozé le 22 novembre !

En attendant vous retrouverez Aurus, aka Bastien Picot, et J-Zeus en after pour un soirée d’anthologie vendredi prochain, 11 octobre, à partir de 20h ! Un rendez-vous à ne pas manquer !

Merci encore à tous les artistes pour votre talent et votre enthousiasme, merci à vous tous pour votre fidélité et votre passion ! Et à bientôt au Bisik !

mots clés de l'article : culture , musique , actualité de la réunion , Actus Reunion , Bisik , scène ouverte

suivez-nous