Réunion par Imaz Press, jeudi 10 juin 2021 à 15:33
Expérience réussie en Indonésie (actualisé)

Une bactérie pour vaincre le virus de la dengue

image description

En Indonésie, une expérience a été menée sur les moustiques eux-mêmes visant à réduire l’expansion du virus de la dengue. Une bactérie appelée "Wolbachia" appliquée aux moustiques permettrait de limiter drastiquement la transmission de la dengue de l’insecte à l’humain. Les résultats de l’expérience menée sur 312.000 personnes montre une réduction des cas de dengue de 77%. Une découverte importante alors que de nombreux pays sont désormais touchés par la dengue. A La Réunion, l’épidémie se maintient depuis plus de trois ans déjà. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est une découverte scientifique qui pourrait être conséquente dans la lutte contre le virus de la dengue. En Indonésie, dans la province de Yogyakarta, fortement touchée par la dengue, une étude a été menée sur les moustiques eux mêmes par le programme World Mosquito, relayée par le site de la BBC.

La méthode consiste à utliser la bactérie "Wolbachia" directement sur les moustiques, "pour réduire leur capacité à transmettre le virus aux humains" décrit l'étude. Une colonie de moustiques infectés est entrenue par les scientifiques depuis 2013 en laboratoire.

Puis les moustiques contaminés par cette bactérie sont relâchés dans une zone définie. Dans le cas présent, l'expérience s'est concentrée dans une limite de 26 km2. "En collaboration avec la communauté, le site d’étude a été subdivisé en 24 groupes, chacun s'étalant sur une une superficie d' 1 km2. Parmi les 24 groupes, 12 ont été sélectionnés au hasard pour recevoir des déploiements "Wolbachia". Les 12 autres n’ont pas été traités" explique le programme World Mosquito. Une méthodologie "aléatoire" qui permet d'étudier le plus précisément possible l'impact sanitaire de l'expérience.

Par la suite, les 12 groupes étudiés ont été suivis pendant quatre ans. Ces lâchers de moustiques infectés ont en effet été réalisés entre mars et décembre 2017. Les analyses se sont terminées en juillet 2020.

Il s'avère, selon les résultats de cette étude publiés en ce mois de juin 2021, que les cas de dengue ont baissé de 77%, et les hospitalisations liées à la dengue ont été réduites de 86%. Pour les chercheurs, ces résultats encourageants bien qu'obtenus sur le long terme, donnent l'espoir que des recherches poussées en ce sens permettraient de réduire voire de finir par éliminer la dengue dans les différents pays concernés.

A La Réunion l'épidémie dure depuis 2018 déjà. Du 24 au 30 mai, 1.750 nouveaux cas de dengue ont été confirmés. Depuis le 1er janvier 2021, 12 décès directement liés à la dengue ont été recensés, 20.800 cas ont été confirmés, 529 hospitalisations et 2.738 passages aux urgences ont été enregistrés.

Sur notre département, l'agence régionale de santé mise principalement sur les opérations de démoustication. La technique de l'insecte stérile (TIS) est également testée sur plusieurs communes. Récemment, la ville de Saint-Joseph a testé une nouvelle méthode : des moustiques mâles porteurs de biocide pour tuer les femelles et éviter la propagation des larves.

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : dengue , virus , ETUDE , moustiques , Epidémie , bactérie , actualités de la réunion , expérience , Actus Reunion , Wolbachia

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis