Tribune libre de Thierry Robert

"Un nouveau départ pour Saint-Leu"

Conférence de presse de Thierry Robert (Photo DR)

Après avoir remercié les nombreux Saint-Leusiens présents qui ont tenu à apporter leur soutien à l’équipe lors de cette conférence de presse et aux journalistes qui se sont déplacé un dimanche, Thierry Robert a commencé par présenter les membres présents de son équipe avant de dévoiler les 5 piliers du projet qu’ils vont mettre en application à Saint-Leu pendant les 6 prochaines années.

C’est une équipe très complémentaire, incluant des membres représentatifs de tous les quartiers de Saint-Leu, qui a été présentée. Riche des différentes composantes de la société Saint-Leusienne. Elu(e)s, avocat(e), senior, enseignant(e), employé, chef d’entreprise, demandeur d’emploi, etc… Toutes les compétences nécessaires pour ce nouveau départ sont réunies et seront complétées d’ici janvier 2020.

L’écologie est, par exemple, portée par Heidi Etchiandas, une jeune saint-leusienne impliquée et talentueuse qui votera pour la première fois en mars 2020. Ce sont en effet les jeunes qui portent le combat de l’écologie dans le monde Ce sont eux qui vont hériter du monde que l’on va leur laisser et c’est normal qu’ils participent concrètement à son édification. Il est temps d’arrêter ce cercle vicieux où chaque génération tente de réparer les " bêtises " de la précédente.

Il est temps de construire ensemble, avec nos jeunes, un monde qui va dans le bon sens et qui s’améliore autour de l’humain de génération en génération. Mahalia Galais, jeune avocate très sensible aux difficultés rencontrées par certains saint-leusiens et qui a déjà consacré gratuitement un an de sa vie exclusivement à des actions solidaires au profit d’associations, prend en charge la Solidarité et la Proximité . L’enseignante à la retraite Bernadette Carpy, très appréciée à Saint-Leu se chargera, quand à elle, du pôle Jeunesse et Education… pour ne citer que ceux-là parmi les membres de cette très compétente équipe.

A noter aussi la présence, au coté de Thierry Robert, de deux importants actuels élus saintleusiens, à savoir Sylvie Comorassamy qui est par ailleurs conseillère régionale et Christophe Mulquin. La présence active, dans l’équipe, de Tony Futol, le fils de l’actuel 1er adjoint n’est pas passé inaperçue non plus.

Le projet global, quand a lui, est ambitieux et porté avec ferveur par toute l’équipe. Le ton est donné très clairement : les deux premières mandatures ont mis l’accent sur l’investissement et les équipements publics, avec les réalisations réussies que l’on connaît (écoles, piscines, centres funéraires, maisons de quartier, routes, zones d’activités, médiathèques, etc…).

Thierry ROBERT a d’ailleurs fait remarquer à cette occasion que son équipe est la seule à avoir un vrai bilan et un bilan positif, ce qu’une très grande majorité des saint-leusiens reconnaît. Il a déploré, par contre, que certains des nombreux projets utiles, déjà initiés sous sa mandature aient été rangés dans les tiroirs depuis son départ de la Mairie. Il est bien évident que tous ces projets, qui avaient fait l’objet d’études seront sortis des placards et réactivés pendant la prochaine mandature.

Le projet 2020, de manière logique, place donc l’humain au centre des préoccupations. Saint-Leu entend devenir la ville modèle dans l’art de prendre soin de ses habitants dans toutes les dimensions de leur vie.

Ce projet global est constitué de 5 piliers

Pour chacun de ces piliers, deux projets phares ont été présentés

Pilier 1 Solidarité et proximité Contrat LEDD (L’Emploi De Dépannage) Leu Chèque Solidarité

Pilier 2 Jeunesse et éducation Effets scolaires offerts Holidays Jobs

Pilier 3 Economie et emploi Voiries agricoles Aide à la création d’emplois

Pilier 4 Epanouissement personnel et santé Leu Passeport La Maison de la Santé et du Bien-Être

Pilier 5 Environnement et aménagement du territoire Leu Contact Eco-Quartier de La Salette

Soulignant à plusieurs reprise l’importance que le personnel communal et la population s’épanouissent dans la commune, Thierry Robert a déploré l’intense pression que subit actuellement le personnel, ce qui a conduit certaines personnes à ne pas venir a la conférence pour éviter des sanctions. Il condamne fermement ces pratiques d’un autre temps et envisage des actions judiciaires, les cas étant nombreux et les plaignants fortement impactés par les menaces subies.

Un des journalistes présents a interpellé directement Thierry Robert sur l’actuelle situation du LPA. Ce à quoi Thierry Robert à répondu en révélant une chose surprenante. A savoir que le sortant et ancien président du LPA (mis en place par lui en décembre 2018) a, à la demande de son nouveau conseiller et fervent soutien de la pyramide inversé, démissionné depuis plusieurs mois de la présidence du LPA, en le cachant soigneusement à la population de Saint-Leu. Il a, par ailleurs, court-circuité le porte-parole qu’il avait nommé pourtant lui-même.

Il a volontairement placé le LPA dans une situation de panne technique, celui-ci étant aujourd’hui dans l’incapacité d’enregistrer les demandes d’adhésions alors même que de nombreux réunionnais veulent y adhérer. En clair, Il a savamment saboté le LPA de l‘intérieur. Il pourra donc compter sur les moyens de la majorité régionale pour financer largement sa campagne.

Pour conclure la conférence de presse, Thierry Robert et son équipe précisent que cette campagne n’est pas placée sous le signe de la division mais bien au contraire sous le signe du rassemblement et de l’unité.Toutes les personnes et tous les candidats qui veulent participer avec nous à ce magnifique nouveau départ pour Saint-Leu sont les bienvenus, d’autant plus que la liste reste à compléter.

mots clés de l'article : Courrier des lecteurs

suivez-nous