Sauvetage

Un marin grec a été évacué vers l’hôpital de Saint-Pierre

Photo Claire Desvignes/SNSM

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion a été alerté le samedi 1er décembre 2018 à 11h15 (heure locale La Réunion) par le tanker FILIKON (pavillon Libéria) de la présence à bord d’un blessé parmi l’équipage. Aumoment de l’alerte, le navire se situe dans le sud de Saint-Pierre à 50 milles marins. (photo d’illustration)

Une conférence téléphonique est alors initiée par le CROSS avec le centre de consultation médicale maritime (CCMM) situé à Toulouse (Hôpital Purpan). Le marin de nationalité grecque est blessé à la main droite ; la blessure est jugée suffisamment sérieuse pour envisager une évacuation vers un centre de soins. Le SAMU de coordination médicale maritime (SCMM) de La Réunion confirme la possibilité de prise en charge du blessé au CHU sud Réunion. Le CROSS organise l’évacuation du blessé par voie nautique en faisant appel à la vedette de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de la station de Saint-Pierre, présente en mer pour entraînement, au moment de l’alerte. La jonction entre le pétrolier et la vedette SNSM (SNS 248 – Talmondaise II) s’effectue à 15h00 à 16 milles de Saint Pierre. Les sauveteurs procèdent à la manœuvre de récupération dans des conditions de mer favorables, le pétrolier ayant réduit sa vitesse pour permettre le transbordement. Le blessé est finalement pris en charge à 16h20 à l’arrivée à quai de la vedette SNS 248 par un véhicule de secours et d’aide aux victimes (VSAV) du SDIS pour un transfert vers l’hôpital de Saint-Pierre. Cette opération illustre l’aide médicale en mer offerte gratuitement à tout marin blessé ou malade qui contacte un centre de sauvetage en mer.

mots clés de l'article : mer , préfecture , cross , sauvetage en mer , actualité de la réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous