Une attaque récente et la multiplication de squales près des côtes

Un championnat de surf ce samedi malgré les risques

photo RB imaz Press Réunion

Une crise qui s’enlise, une attaque le 9 mai dernier à Saint-Leu qui a coûté la vie à un surfeur, les prélèvements de squales près des côtes se multiplient et le CRA (centre de ressource et d’appui sur la gestion du risque requin) appelle à la vigilance, malgré cela, la ligue de surf maintient le championnat de La Réunion qui s’ouvre aux Brisants ce samedi 25 mai et se termine le 15 juin. Car depuis 2015 et la mise en place du dispositif de vigies requin renforcées pour encadrer les licenciés, la ligue de surf a relancé les compétitions avec un leitmotiv "continuer à faire vivre le surf réunionnais." (photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Un dispositif qui a fait ses preuves

Éric Sparton, le président de la ligue de surf l’admet, il y a toujours une inquiétude quand les surfeurs se mettent à l’eau "on en est conscients, le risque zéro n’existe pas mais aujourd’hui, on s’appuie sur un dispositif solide et rôdé."

Les vigies requin renforcées ont changé la donne pour la ligue de surf et redonné un second souffle au sport nautique en perte de vitesse depuis 2011, début de la crise requin, et l’entrée en vigueur d’arrêtés préfectoraux qui interdisent la pratique de la discipline.

Les attaques successives sur des surfeurs ont secoué le milieu, La Réunion, un des meilleurs spots du monde est devenue "l’île aux requins."

Le dispositif vigies requin renforcées a été la réponse - du moins pour la ligue réunionnaise de surf - à cette crise. Ils seront 24 vigies mobilisés pour encadrer le championnat de La Réunion, une équipe dans un bateau équipé de caméras, des opérateurs qui survoleront le site de la compétition avec leurs drone, et une barrière de vigies sous l’eau "malgré le contexte, il n’y aura pas de changement sur le dispositif, pas de moyen humain supplémentaire mobilisé. Ce dispositif validé par les services de l’État fonctionne et a fait ses preuves" ajoute Éric Sparton.

Une étape pour les championnats de France

Plusieurs disciplines seront représentées : surf, bodyboard, longboard, DK, kneeboard et paddle. Une cinquantaine de participants inscrits de 13 ans à la trentaine. 
Quatre épreuves régionales réparties en deux catégories : deux coupes d’open et deux coups espoir. Ces épreuves permettront aux sportifs d’obtenir des points au classement fédéral pour les championnats de France.

"Comme à chaque fois, ce sera un bon moment de partage, sportif et convivial" termine Éric Sparton.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : surf , championnat de la réunion , bodyboard , longboard , ligue de surf , actualité de la réunion , Crise requin , Vigies requin renforcées , Actus Reunion , DK , kneeboard et paddle

suivez-nous