Réunion vendredi 3 janvier 2020
Epidémie

Type 3 de la dengue : "pas d’impact à court ou moyen terme"

image description

Nous en parlions le 24 décembre 2019 au moment du traditionnel récapitulatif de l’Agence régionale de Santé (ARS) et de la préfecture sur l’épidémie de dengue : 15 nouveaux cas étaient alors confirmés cette semaine-là, et un troisième type du virus a été détecté. Jusqu’ici, sur les quatre types que compte la dengue, seuls deux types étaient en circulation à La Réunion, appelés type 1 et type 2. Contacté, le docteur Chièze, de l’ARS, rassure : il s’agit d’un cas isolé et cela n’a pas d’impact à court ou moyen terme sur l’évolution de l’épidémie (Photo rb/www.ipreunion.com)

Au moment des fêtes, mauvaise surprise : la préfecture annonçait, hormis la hausse du nombre de cas confirmés en une semaine, qu'un troisième type du virus avait été détecté chez une personne qui a priori n'avait pas voyagé récemment. Jusqu'ici, seuls deux types de la maladie circulaient sur notre île, le type 1 et le type 2.

"Il est pour le mois isolé" nous explique le docteur François Chièze, directeur veille et sécurité sanitaire à l'ARS. "En 2016, la petite épidémie de l'ordre de 220 cas avait déjà permis d'identifier un stéréotype 3 isolé." Ce n'est donc pas la première fois que cela se produit.

Selon les services de l'État, "des investigations sont en cours pour essayer de trouver l'origine de cette contamination en lien possiblement avec un cas récemment importé de voyage dans son entourage." De fait, le docteur François Chièze le confirme : "cela signifie que la circulation se fait interpays".

Lire aussi : Dengue : un troisième type du virus détecté

Dernièrement, du 16 au 22 décembre 2019, 7 cas de dengue ont été confirmés. Bien que le nombre de cas recensés se stabilise depuis plusieurs semaines, la circulation de la dengue se poursuit toujours sur l'île, selon l'Agence régionale de Santé (ARS). Cette fois, aucun cas de type 3 n'a été détecté.

Lire aussi : Sept cas de dengue confirmés du 16 au 22 décembre

Pas d'inquiétude

Quatre types de dengue existent, apprendre que le troisième type a été détecté à La Réunion peut inquiéter la population. Mais pas de panique : "à ce jour, cela n'a pas d'impact sur l'évolution à court ou moyen terme" garantit le directeur veille et sécurité sanitaire. "La concentration se fait toujours sur le type 1 et le type 2" ajoute-t-il.

Lire aussi : Dengue: qui dit retour de l'été, dit retour (en force) des moustiques

L'occasion de rappeler que l'été entraîne un retour des moustiques qui implique forcément de redoubler de protection et de vigilance. La préfecture de son côté rappelle que les sérotypes 1, 2 et 3 de la dengue "circulent de manière endémique dans plusieurs pays d’Asie du sud-est". Pour les voyageurs en partance ou au retour de ces pays, les mesures à suivre sont les suivantes : se protéger contre les piqûres de moustiques (utiliser des répulsifs, dormir sous moustiquaire, porter des vêtements longs et clairs), consulter immédiatement un médecin en cas de symptômes (fièvre, maux de tête, douleurs articulaires et/ou musculaires, nausées…).

Au retour à La Réunion, il faut consulter un médecin en cas d’apparition des signes de la maladie dans les 7 jours suivants le retour, et continuer à se protéger des piqûres de moustiques dans les jours suivants le retour. Tous ces conseils sont évidemment valables pour ceux qui ne voyagent pas : protection, protection, protection. Et pensez à éliminer les gîtes larvaires, en évitant au maximum les zones d'eau stagnante chez vous.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis