Du 2 au 8 mars

Semaine de prévention sur l’endométriose : au moins 1 femme sur 10 concernée à La Réunion

photo RB imaz press Réunion

Ce lundi 2 mars 2020 commence la Semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose. Elle se déroule jusqu’au 8 mars, journée internationale des droits des femmes. A cette occasion, l’association EndoFrance propose différents événements partout en Métropole comme dans les Outre-mer. A La Réunion c’est Endo Espoir qui se charge d’organiser rencontres et conférences pour sensibiliser la population à cette maladie, dont on parle de plus en plus, mais qui gagne à être connue. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

La 16ème Semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose commence ce lundi et se poursuit toute la semaine. A La Réunion des actions sont même menées tout au long du mois de mars. C'est Endo Espoir qui se charge en grande partie du travail de sensibilisation effectué sur La Réunion. "Nous renforçons notre présence dans les établissements scolaires cette année", nous explique la présidente de l'association, Elodie Boyer.

Des interventions dédiées aux jeunes filles qui se posent de nombreuses questions. "Il y avait une forte demande de leur part. Certaines sont atteintes d'endométriose sans le savoir, d'autres voient bien que leurs copines ne comprennent pas..." indique Elodie Boyer. Certaines élèves préparent d'ailleurs un devoir sur l'endométriose qui comptera pour le baccalauréat.

"Il faut rappeler qu'environ 1 femme sur 10 est atteinte d'endométriose dans le monde. A La Réunion, il y aurait plus de cas qu'en Métropole." Si la communication autour de la maladie s'améliore, cela n'est pas encore suffisant. "Beaucoup n'osent pas en parler, c'est encore extrêmement tabou. De nombreuses filles et femmes estiment que 'c'est normal d'avoir mal' pendant les règles alors qu'il s'agit parfois d'endométriose. On m'a même demandé une fois si l'endométriose était transmissible... Ça prouve bien qu'il faut poursuivre la sensibilisation à ce sujet" note la présidente d'Endo Espoir.

L'endométriose se manifeste souvent par des douleurs particulièrement vives lors des règles. La maladie a un énorme impact sur le quotidien des femmes qui en sont impactées notamment sur les relations sexuelles et la procréation, souvent rendue compliquée par l'endométriose. "La sensibilisation passe aussi par l'information des hommes", ajoute Elodie Boyer. "Certains sont très patients, d'autres beaucoup moins, ils ne comprennent pas. Il faut aussi que ces hommes apprennent à comprendre les femmes atteintes d'endométriose et ce que cela veut dire."

Plusieurs actions sont prévues par Endo Espoir ce mois-ci :

- Intervention dans un lycée de Saint-Pierre : le 5 mars, de 9h30 à 11h30 - Stand de sensibilisation au village santé de la Rivière des galets avec le centre culturel Farfar pour la Journée des droits des femmes : le 8 mars de 8h30 à 16h30 - Intervention dans une école de Saint-Pierre : le 24 mars - Intervention dans une école de Bellepierre : le 31 mars

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , femmes , prévention , actualités de la réunion , semaine européenne , Endométriose , Actus Reunion