Réunion par Imaz Press, lundi 7 juin 2021 à 17:59
[PHOTOS-VIDÉOS] Ils ont tous été placés en famille d’accueil

Sainte-Clotilde : 15 chiots torturés ont été récupérés

image description
image description

A Sainte-Clotilde, une quinzaine de chiots ont été retrouvés torturés, l’un d’eux mutilé dans un squat. Des associations sont allées les récupérer et ont pu les placer en famille d’accueil. Ces bénévoles veulent que l’événement remonte au national pour être entendus, et cherchent à retrouver les auteurs de cette maltraitance animale "pour faire appliquer la loi". (Photos et vidéos DR)

Une bénévole s'est chargée dans un premier temps d'aller les récupérer. Sur les 15 chiots torturés, un a eu la queue arrachée, nous indique l'une des bénévoles sur le coup, depuis la récupération des pauvres bêtes. "Les chiots étaient dans un squat, une dizaine de squats se trouvent dans le lieu. Un chiot et un chat ont été retrouvés décédés par des bénévoles" nous raconte Séverine. Le lieu en question est un véritable dépotoire, en attestent les photos.

A l'intérieur du squat : des pièges construits à l'aide de palettes notamment, dans lesquels les chiots étaient probablement maltraités, supposent les associations et vétérinaires. Les chiots ont été retrouvés en piteux état, très amaigris, pleins de vers, de puces et de tiques.

Attention les images ci-dessous peuvent choquer

Depuis, la police s'est rendue sur les lieux. "Nous notre but maintenant, c'est de retrouver les auteurs et les faire condamner, que les politiciens arrêtent de fermer les yeux et qu'on fasse appliquer la loi" réclame Séverine. Elle et les autres bénévoles espèrent que l'affaire aura une résonnance médiatique pas seulement locale, mais nationale.

La bénévole ajoute que "tout le monde le savait mais personne ne bouge. Sur ce site, ça fait 4 ans que ça dure". Tous les chiots ont été placés en famille d'accueil. Une chaîne de solidarité s'est mise en place entre les associations, avant adoption en Métropole. Ces associations prennent en charge l'identification, la vaccination et tous les soins vétérinaires en attendant.

Pour rappel, la maltraitance animale est punie par la loi : "la personne qui exerce, publiquement ou non, des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : animaux , sauvetage , chiens , tortue , actualités de la réunion , maltraitance animale , Actus Reunion

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis