Saint-Pierre

Les urgences du CHU sud en grève illimitée à partir du 5 juin

photo DR

Après une réunion de négociation non concluante ce mardi 28 mai 2019 avec la direction du Centre hospitalier universitaire (CHU) du Sud, la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) a déposé un préavis de grève illimitée à compter du mercredi 5 juin.

"Effectifs paramédicaux manquants, risque accru d’agression, contrats de quelques jours…" la liste des doléances du service hospitalier des urgences du CHU Sud ne raccourcit pas depuis plus d’un an. Alors qu’une réunion de négociation avec la direction de l’hôpital s’est tenue ce mardi, les attentes du personnel n’ont pas pu être entendue. Résultat, la grève illimitée annoncée le 24 mai dernier aura bien lieu à partir du 5 juin.

Lire aussi : Une mobilisation pour les urgences du CHU Sud

Déjà ce mardi, un court débrayage a été réalisé devant l’entrée des urgences, pour tenter d’interpeller la direction. Sans succès, d’après Stéphane Casimir, président du CTFC Santé du CHU Sud. " Plusieurs actions sont déjà prévues dans les jours à venir " confie-t-il, sans pour autant donner plus de détails.

Le syndicat réclame :

Le respect des recommandations de la SFMU (Société Française de Médecine d'Urgence) concernant le ratio personnel soignant/nombre d’entrées annuelles L'ajustement immédiat des effectifs paramédicaux manquants (cadres infirmiers, infirmiers DE et aide-soignant) Pérenniser les postes paramédicaux : stop aux contrats très courts de quelques jours qui ne favorisent pas la formation des agents aux spécificités du travail aux urgences et favorisant une mise en danger sur la prise en charge des usagers, Le respect de la vie privée des agents (rappel sur les congés, les repos..), La prise en considération d'une vraie prise en charge des risques psycho sociaux et du danger accru d'agression en cette période où se rajoute l'affluence de patients par rapport la dengue, L'institution d'une prime liée aux risques (violence, exposition au sang...), La reconnaissance de la spécificité infirmière par le biais de formations validantes et diplômantes, La reconnaissance des pratiques avancées infirmière et aide-soignant Le respect du calendrier des travaux du secteur I0A, Solutionner l'absence de retour à domicile en ambulance les nuits, weekends et jours fériés, pour assurer la sécurité et la dignité des patients les plus fragiles en attente pendant de longues heures

Une longue liste, que le syndicat défendra à partir de la semaine prochaine.

as/www.ipreunion.com

redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : cftc , grève illimitée , actualité de la réunion , Actus Reunion , Centre hospitalier universitaire du Sud , Confédération française des travailleurs chrétiens

suivez-nous