244 véhicules enlevés en 2018

Saint-Paul se mobilise contre les épaves de voitures

Photo Facebook - Saint-Paul

VHU. Vous ne connaissez peut-être pas ce sigle. Mais les Véhicules hors d’usage, parfois encore visibles sur le bord’ la rout’, oui. La ville de Saint-Paul passe à l’action. Et va retirer de la voie publique ces épaves de voitures. (Photo TCO)

"En aucun cas, la ville n’interviendra sur des des voies privées. Afin de gagner en efficacité et de les enlever le plus rapidement possible, la collectivité vient de créer une adresse mail à usage unique" précise la commune.

Objectif : signaler, recenser et traiter ces VHU (des véhicules épaves ou en voie d’épavisation identifiables ou non identifiables) sur le territoire communal public.

Pour effectuer un signalement, il faudra écrire un courriel à cette adresse : vhupm@mairie-saintpaul.fr. Le chef de la Police municipale (PM) et ses trois responsables de postes de la Saline, de Saint-Gilles et de Saint-Paul recevront alors le message.

Le policier municipal en charge du suivi du traitement des VHU et ses deux collaboratrices seront aussi destinataires de cet e-mail. Seront traités en priorité les signalements reçus via cette boîte mail.

"Ce nouveau moyen d’action permet donc un recensement exhaustif des VHU de tous les partenaires. Ce travail va encore s’accentuer avec la préparation d’un tableau de partage, comportant des alertes liées au respect des dates de traitement afin également d’améliorer le suivi des procédures" explique la ville de Saint-Paul.

En 2018-2019, 244 VHU

Pour rappel, on comptabilise en 2018-2019, 244 VHU dont 48 enlevés par le Territoire de la Côte Ouest (TCO), 129 par leur propriétaire, 6 mis en fourrière et 61 actuellement en cours de procédure.

Les policiers saint-paulois suivent tous la même procédure administrative depuis 2017 pour agir au mieux. Aussi bien pour les VHU “épaves” impossibles à identifier (démunis de plaque d’immatriculation, de vignette d’assurance, de numéro de série, de roues, de portières ou de moteur), que pour ceux en voie d’épavisation (avec une plaque, une vignette d’assurance ou un numéro de série…).

Pour rappel, un véhicule où est apposé un autocollant PM signifie que la PM a déjà pris en charge ce dernier.

mots clés de l'article : saint-paul , TCO , véhicules , actualité de la réunion , Actus Reunion , Saint-Paul Actualité , VHU , Epaves

suivez-nous