Réunion par Imaz Press, vendredi 11 décembre 2020 à 02:57
Un "outil incontournable"

Saint-Paul relance son conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance

image description
image description

Saint-Paul relance son Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Les différents partenaires réunis ce jeudi 10 décembre 2020 à l’Hôtel de Ville, autour de la maire, Huguette Bello, pour discuter des actions à mener pour le renforcement de la sécurité des habitants. Nous publions le communiqué ci-dessous (Photo archives rb/www.ipreunion.com)

Saint-Paul relance son Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD). Un CLSPD mis en sommeil depuis 2017. Plus aucune réunion de cette instance ne se tenait depuis cette date.

Les différents partenaires réunis ce jeudi 10 décembre 2020 à l’Hôtel de Ville, autour de la Maire, Huguette Bello, saluent vivement la renaissance de cette structure chargée de décliner une stratégie d’actions partenariale.

Le sous-Préfet d’arrondissement, Olivier Tainturier, qualifie même cette date de : " Jour de fête ". Autre présence importante : celle du procureur de la République, Éric Tuffery.

Sa venue constitue un signe d’encouragement pour la politique proactive de renforcement de la sécurité pour tous les habitants menée par les élu.e.s du Conseil Municipal. La Première Magistrate et le Sous-Préfet signaient le règlement intérieur fixant la nouvelle organisation du CLSPD.

"Je salue les représentants de l’État, de l’Éducation Nationale, la déléguée régionale aux Droits des Femmes, de la gendarmerie et du Département. Vos présences à nos côtés montrent l’intérêt que vous portez à notre projet en matière de tranquillité publique", détaille d’entrée la maire de Saint-Paul.

- Outil incontournable -

Ce CLSPD représente un outil incontournable pour appliquer une politique de sécurité et de prévention sur tout le territoire. Et permet de rassembler les associations, les partenaires institutionnels et les personnalités qualifiées sur plusieurs sujets (addictions, violences...). Sans cette structure, il s’avère impossible de mener une stratégie efficace sur le long terme.

L’objectif est d’offrir la sécurité à tous les Saint-Paulois sur l’ensemble du territoire communal aussi grand soit-il. Grâce à des actions de prévention dans les écoles, à la présence des éducateurs de rue dans les quartiers prioritaires de la Ville, au renforcement des moyens de la Gendarmerie et de la Police Municipale et par des partenariats avec les associations.

"Cette relance est à l’initiative de la Mairie. Le CLSPD est une instance indispensable pour initier et structurer des projets d’envergure. Par exemple, la Mairie ne peut pas faire seule le Centre d’hébergement d’urgence, l’État non plus. Sans le CLSPD, ce n’est pas possible d’y arriver", complète Sébastien Guyon, conseiller Municipal, délégué à la sécurité et à la police. Hélène Rougeau, 12ème Adjointe, déléguée à la prévention de la Délinquance participe également à la relance de l’instance.

- Quatre axes prioritaires -

Le 13ème Adjoint, Perceval Gaillard, délégué à la Politique de la Ville, se satisfait de la nouvelle organisation du CLSPD. Il décrit la feuille de route décidée.

"Nous aurons des sous-groupes thématiques de travail. Nous préparons maintenant le document d’orientation stratégique et l’instance plénière. Le but est de décliner un plan d’actions. Saint-Paul relance son CLSPD avec quatre axes : les violences intrafamiliales, la Jeunesse, les Quartiers des Hauts et la zone balnéaire", commente-t-il à l’issue de ce rendez-vous.

Les autres partenaires présents saluent la nouvelle architecture mise en place. Comme le soulignent les représentants de la Gendarmerie et Nadine Caroupanin, Déléguée régionale aux droits des Femmes lors de leurs interventions respectives. Plusieurs projets vont pouvoir se concrétiser sous ce mandat à Saint-Paul. Les réunions régulières du CLSPD faciliteront leur lancement. Cela n’aurait pas été possible si les partenaires ne s’étaient pas à nouveau rencontrés.

- Avenir prometteur -

Citons notamment le projet de construction d’un centre d’hébergement d’urgence. D’où la volonté de relancer ce Conseil avec des moyens renforcés comme vient l’illustrer le recrutement à venir de quatre policiers municipaux, d’un directeur de la police municipale et la création d’un poste de police municipale dans les Hauts.

La vidéo-protection sera déployée sur le mandat dans certains secteurs rappelle la maire, Huguette Bello. Avec une première tranche mise en place d’ici fin 2021. Le réseau de médiateurs sera aussi renforcé.

Cette première étape de relance du CLSPD, ce jeudi 10 décembre, réunissant l’ensemble des partenaires de la Ville de Saint-Paul, laisse augurer un avenir prometteur et conforte les orientations prises par la commune afin d’assurer la tranquillité publique et la sécurité sur l’ensemble du territoire Saint-Paulois.

mots clés de l'article : saint-paul , sécurité , actualité de la réunion , Actus Reunion , Saint-Paul Actualité , Conseil local de sécurite#769 ; et de pre#769 ;vention de la de#769 ;linquance

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis