Saint-Denis - Campagne de dératisation pour sauver les oiseaux endémiques

Roche écrite - Mort aux rats, longue vie aux tuit tuits

Vous aimez les oiseaux, vous détestez le rats, cet appel vous concerne. La Société d’études ornithologiques de La Réunion (Seor) recherche "un maximum de bénévoles motivés" pour dératiser la zone de la Roche écrite dans les hauts de Saint-Denis. Il s’agit d’empêcher ces rongeurs d’attaquer les nids des tuit tuits, ces oiseaux endémiques de La Réunion (Photo Seor)

La première session de dératisation débute ce lundi 22 mai 2017 et se poursuivra jusqu’au mois de Juillet. La dératisation se déroulera dans la forêt de la Roche écrite, unique site de La Réunion où ces oiseaux rares et discrets sont localisés sur seulement 12 km²- "Les futurs participants doivent savoir que les journées sont relativement physiques et nécessitent plusieurs heures de marche, le tout avec 10 kilos de raticide sur le dos" prévient la Seor.

Les volontaires devront apporter : un grand sac à dos, des vêtements de pluie et de rechange, des chaussures de marche, un pique-nique et de l’eau. "Il est possible de participer sur deux journées d’affilée, et passer une nuit en forêt. Le kari du soir sera offert." indique la Société d’études ornithologiques en demandant aux participants de se munir d’un duvet et de vêtements chauds.

Pour rappel : la population de tuit tuits est estimée à 50 à 70 reproducteurs. Cette espèce est protégée. La chasse, la capture ou la vente sont totalement interdites et sont considérées comme un délit passible d’une peine de prison et d’une forte amende.

Inscriptions en suivant le lien suivant : http://doodle.com/poll/rirwwr557rt7axub (indiquer son adresse électronique, numéro de téléphone afin que les organisateurs puissent vous contacter et confirmer l’heure et le lieu de rendez-vous)
Téléphone : 0262 20 46 65
Mail : martinezj@seor.fr pour toute information.

www.ipreunion.com
 

mots clés de l'article : Saint-Denis , seor , dératisation , oiseaux , roche écrite , Rats , rongeurs , Actus Reunion , Saint-Denis Actualité , Tuit tuits

suivez-nous