Réunion par Imaz Press, vendredi 8 janvier 2021 à 10:13
La Réunion est le DOM le moins touché

Risque de mortalité maternelle : un risque multiplié par 4 pour les femmes des Outre-mer

image description
image description

Une étude sur les morts maternelles en France révèle que les Outre-mer sont bien plus touchés que la Métropole. Les femmes résidant dans les Outre-mer présentent un risque de mortalité maternelle multiplié par 4 par rapport à celles de Métropole. Mayotte est le département ultramarin le plus touché avec un ratio de 48,1 décès pour 100.000 naissances, tandis que La Réunion est le territoire des DOM le plus épargné avec un taux de 21,4. Entre 2013 et 2015, période cible de l’étude, 9 femmes sont décédées à la suite d’accouchements sur notre île sur un total de 42.108 naissances. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Santé publique France dévoile une étude sur la mortalité maternelle pour la période 2013-2015 : 262 décès maternels ont été identifiés, soit 1 décès tous les 4 jours en France d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites. Cependant, 58% de ces décès sont considérés comme " évitables " ou " peut-être évitables " et dans 66% des cas les soins dispensés n’ont pas été optimaux, ce qui témoigne d’une marge d’amélioration.

Les Outre-mer sont particuliièrement exposés : les femmes résidant dans les Outre-mer présentent un risque de mortalité maternelle multiplié par 4 par rapport à celles de Métropole. Santé publique France indique que la stratégie nationale de santé 2018-2022 a pour objectif de réduire cette inégalité territoriale dans ces territoires, où se concentrent difficultés économiques et prévalences élevées de pathologies chroniques.

Les disparités sociales sont également mises en avant : la mortalité des femmes migrantes est plus élevée que celle des femmes nées en France, surmortalité particulièrement marquée pour les femmes nées en Afrique subsaharienne dont le risque est 2,5 fois celui des femmes nées en France.

L’analyse de la mortalité maternelle selon la région de résidence des femmes montre, pour la période 2013-2015, que deux zones se distinguent par un niveau de mortalité maternelle (RMM) plus élevé : les départements des Outre-mer et l’Île-de-France. Mais des disparités existent entre les départements ultramarins : les taux sont plus hauts à Mayotte et en Martinique et plus bas à La Réunion. Ainsi Mayotte est le territoire des Outre-mer le plus impacté avec 11 décès maternels entre 2013 et 2015 sur 22.863 naissances, La Réunion en compte 9 sur 42.108 naissances. Une différence à mettre en relation avec le nombre d'habitants. Ainsi le risque de mortalité maternelle (RMM) est de 48,1 (pour 100.000 naissances) à Mayotte, et de 21,4 à La Réunion soit moitié moins.

Ainsi La Réunion est le département ultramarin où ce ratio est le plus bas puisque la Guadeloupe affiche un risque de 27,1 pour 100.000 naissances, la Martinique rejoint Mayotte avec 48,1 et la Guyane affiche un RMM de 30,2.

!function(e,i,n,s){var t="InfogramEmbeds",d=e.getElementsByTagName("script")[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].process();else if(!e.getElementById(n)){var o=e.createElement("script");o.async=1,o.id=n,o.src="https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js",d.parentNode.insertBefore(o,d)}}(document,0,"infogram-async"); Untitled infographic Infogram

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : femmes , outre-mer , naissances , ETUDE , maternité , actualités de la réunion , Actus Reunion , Santé publique France , Mortalité maternelles

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis