Le député européen n’était pas présent

Réunis, les soutiens de Younous Omarjee passent à l’attaque

Réunis, les soutiens de Younouss Omarjee passent à l’attaque (NT/Imaz Press Réunion)

C’est devant une salle à moitié pleine que Jean-Hugues Ratenon a tenu à rassembler tous les soutiens de Younous Omarjee, quatrième candidat aux élections européennes sur la liste de la France Insoumise ce dimanche 12 mai 2019. S’il était absent, le député européen sortant pouvait compter sur la présence de quelques alliés comme Joé Bedier, Erick Fontaine ou encore Denise Delavanne. Tous ont dénoncé la politique du gouvernement et l’interventionnisme dans la campagne, d’Emmanuel Macron.

A moins de trois semaines du scrutin, la liste de la France Insoumise peine à mobiliser. Dans les derniers sondages, elle n’est créditée qu’à 9% d’intentions de vote. Plutôt serré… Mais pour les soutiens de Younous Omarjee, voter pour lui, c’est d’abord voter contre Emmanuel Macron.

"Il faut sanctionner la politique d'Emmanuel Macron, il entre lui-même en campagne, il veut faire des élections européennes un référendum pour ou contre sa politique," attaque d'emblée Jean-Hugues Ratenon, député de la cinquième circonscription, avant de vanter les mérites de Younous Omarjee: "Il ne faut pas oublier qu’il a été élu meilleur député européen 2018. Il n’est attaqué par aucune organisation politique, par aucun candidat: c’est parce qu’ils n’ont rien à lui reprocher. Son bilan est positif." Et de citer: "Il a participé à plus d’une centaine de rapports et est intervenu plus de 80 fois pour les Outre-mer."

"Choisir une Europe différente"

Même réponse d’Erick Fontaine, militant insoumis:"Il est le député européen avec un grand D et un grand E. Il a travaillé pour La Réunion et pour l’Europe, il a de très bon résultats et il est engagé auprès des plus pauvres et des gilets jaunes."

Voter pour la liste des Insoumis c’est aussi "choisir une Europe différente de celle qu’on nous impose actuellement. L’espoir de la France Insoumise, c’est celle de pouvoir combattre les fraudes fiscales, les lobbies qui empestent cette Europe dont on ne veut plus. Nous voulons une Europe solidaire et protectrice de l’environnement," explique Denise Delavanne secrétaire départementale du Parti de Gauche qui espère que les Réunionnais seront motivés à voter cette année… Dur, Dur, lors des précédentes européennes en mai 2014, l'abstention avait atteint le taux de 79,64 % sur l’île.

"D'après les sondages et les tendances, nous n'aurons que deux députés Réunionnais européens : Younous Omarjee pour la France Insoumise et Stéphane Bijoux pour LREM. Nous avons donc le choix entre la politique de Macron ou le sanctionner en votant Younous Omarjee," martèle Jean-Hugues Ratenon.

L'absence du concerné...

C'est pourtant sans Younous Omarjee que cette conférence s'est tenue... Pour cause, le député européen sortant était en hier au meeting des Insoumis à Marseille avec Jean-Luc Mélenchon, Manon Aubry et Marina Mesure.

D'après Jean-Hugues Ratenon, Younous Omarjee sera là "la semaine prochaine et devrait donner un meeting dans une quinzaine de jours, c’est aujourd’hui une réunion de soutien," affirme-t-il.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : politique , jean-hugues ratenon , campagne , candidat , younous omarjee , actualité de la réunion , Actus Reunion , France Insoumise , élections européenne