Les filières "Responsabilité élargie du producteur" veulent mieux faire

Recyclage : 48.645 tonnes de déchets collectés en 2018

Photos : DR

L’année dernière, les filières REP (Responsabilité élargie du producteur) ont ramassé 48.645 tonnes de déchets. Un volume total collecté par 15 éco-organismes et organismes collectifs. Le Syndicat de l’Importation et du Commerce de La Réunion (SICR) et l’ADEME présentaient le jeudi 13 juin 2019 la 9ème édition du Bilan des Filières à REP qui s’est tenue cette année chez Solyval, l’opérateur spécialisé dans le recyclage des pneus. Au final, l’année 2018 marque une légère progression au niveau des volumes collectés sur l’île.

Ce bilan 2018 affiche une légère progression au niveau des volumes collectés sur le territoire de La Réunion : emballages ménagers, cartons et papiers graphiques : 32.325 tonnes soit une hasse de 3%. Voici quelques exemples de catégories :

Déchets ménagers : 7 478 tonnes (7%) Pneumatiques usagés : 5 122 tones (-6%) Batteries automobiles et industrielles : 1 721 tonnes (11%) Piles et accumulateurs portables : 87 tonnes (6%) Médicaments non utilisés, à usage humain des ménages, périmés ou non : 77 tonnes

Cette visibilité a été rendue possible grâce à la mise en oeuvre de la plateforme océan Indien par les éco-organismes et l’ADEME. L’objectif de la plateforme, explique Sandrine Sinapayel, la Responsable environnement du SICR, est d’améliorer le fonctionnement des filières sur chaque territoire, notamment à La Réunion et à Mayotte.

"Ce bilan reflète la bonne dynamique du territoire. Les filières se structurent et se développent malgré les difficultés qu’elles peuvent rencontrer : mauvaises pratiques ou encore le manque d’engagement de certains", explique-t-elle. Pour Franck Toy, qui représente le territoire de Mayotte, "la plateforme océan Indien est une opportunité pour nos deux îles de mutualiser nos expériences et de monter en compétences".

Encore des progrès à faire

Certaines filières ne sont pas encore opérationnelles à La Réunion. La filière des véhicules hors d’usage abandonnés, par exemple, est en cours de structuration et devrait être opérationnelle au second semestre 2019. La filière des produits pyrotechniques de sécurité maritime prévoit, pour sa part, de réaliser une étude afin d’identifier les acteurs ainsi que les modalités d’élimination possibles. La filière des déchets dangereux des ménages attend de pouvoir travailler avec une collectivité pour se déployer. Et la filière des mobiliers ménagers et professionnels est en cours de déploiement.

S’agissant de la filière des pneumatiques, l’économie circulaire est au rendez-vous. Au cours de ce bilan, la société Solyval a présenté sa nouvelle entreprise SOLYRUBB, spécialisée dans la fabrication de produits moulés à partir de caoutchouc recyclé. Ces produits seront commercialisés à compter de juillet 2019.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : déchets , collecte , recyclage , rep , actualités de la réunion , Actus Reunion , Energie durable