Il a commencé

Ramadan : un temps de jeûne, de partage et de solidarité

photo imaz press Réunion

La lune l’a décidée ! Le jeûne du mois de Ramadan début ce mardi 7 mai 2019. Jusqu’à la prochaine nouvelle lune, aux alentours du 4 juin, les Musulmans s’abstiendront de manger, de boire et d’avoir des relations intimes pendant les journées de jeûne qui s’étendent de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Quatre semaines également de solidarité, partage et générosité. (Photo : RB/Imaz Press Réunion)

"C’est facile! Nous savons pourquoi nous jeûnons, nous recherchons le contentement de Dieu et on accomplit une des obligations de l’Islam. Il faut juste bien savoir gérer sa fatigue: ne pas se coucher trop tard, se lever tôt pour avoir le temps de manger" s’exclame Mohammed, à la sortie de la prière à la Mosquée Noor-e-Islam à Saint-Denis. Le jeune homme observe le Ramadan depuis un peu plus de quinze ans. Si le quatrième pilier de l’Islam est une obligation pour tout musulman en bonne condition physique, pour Mohammed, il est aussi "un break, qui intervient dans l’année. On met de côté les choses les moins importantes pour ce qui est essentiel: la spiritualité, prendre soin de son corps, faire attention à l’autre."

Durant quatre semaines, les fidèles sont invités à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations sexuelles de l’aube, vers 6 heures du matin au coucher du soleil vers 18 heures. A ce moment, lorsque l’appel à la prière retentit, les musulmans rompent le jeûne lors du repas de rupture "l'iftar". Ils se rendent ensuite à la mosquée pour participer aux prières nocturnes "taraweeh". Pendant un mois, le Coran sera psalmodié tous les soirs par l'imam qui dirige la prière de telle sorte qu'à la fin du mois, il en termine la lecture complète.

Lire aussi => Ramadan : entre abstinence et partage

En métropole, le Ramadan a commencé un jour avant, le dimanche soir. La date a été fixée par le Conseil français du culte musulman. Le décalage est lié à l'observation de la Lune : "Si on ne trouve pas la Lune, le Ramadan ne commence pas," martèle l'imam de Saint-Denis, Mohamed Bhagatte.

Un moment de partage

Pour Ahmad, "le fait de se priver est un moyen de cultiver notre intérieur. C’est une question d’habitude. Ce n’est pas dur! D’autant plus que notre climat est clément, nous sommes bien gâtés." Le soleil se levant et se couchant plus vite qu’en métropole, "le jeûne est plus facile à La Réunion. Et il ne fait pas trop chaud en ce moment et le taux d’humidité est correct," estime également Mohammed.

Jeûne, abstinence… Le Ramadan est aussi décrit comme un moment de partage, de générosité et de solidarité. "On se retrouve tous en famille, en amis, on le fait tous ensemble," raconte Mohammed. Pour Ben, "le jeûne me fait penser aux personnes pauvres, à celles qui n’ont rien à manger. Il me remet en question. C’est un mois bénit que l’on passe en famille."

Ramadan et travail

Le Ramadan peut-être particulièrement éprouvant que les personnes qui travaillent et rien dans la loi française ne prévoit un aménagement. Le seul droit qui s’applique est celui de ne pas être discriminé. Autrement dit, ce n’est pas parce que vous faites le Ramadan que votre patron peut vous licencier ou vous mettre en congés forcés…

"Concilier travail et Ramadan n’est pas impossible ou difficile, il faut juste bien savoir s’organiser et prendre des précautions. Je suis commerçant, j’essaye de faire mes tâches les plus importantes le matin. Le matin, je me suis levé tôt j’ai encore de la lucidité et de l’énergie. Dans l’après-midi, c’est plus compliqué, j’essaye de me ménager : je commence à avoir un coup de barre vers 15 heures, je suis moins affûté," explique Mohammed.

"Ramadan Moubarack," à tous et à toutes! Il devrait s’achever aux alentours du 4 juin, selon l’observation de la nouvelle lune. Celle-ci annoncera, l’Eid-el-fitr, la fête de rupture du jeûne qui dure traditionnellement trois jours.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : religion , Lune , solidarité , ramadan , jeûne , musulman , prière , actualité de la réunion , Actus Reunion

suivez-nous