Réunion par Imaz Press, mercredi 20 mai 2020 à 14:30
Selon le numéro vert du gouvernement

Même en quatorzaine obligatoire, on peut sortir faire ses courses

image description
image description

Depuis le 30 mars 2020, les voyageurs arrivant à La Réunion sont sommés de respecter une période de quatorzaine obligatoire, dans l’optique de freiner la propagation du virus sur le territoire. Originellement prévue en centre ou hôtel dédié, la période de confinement peut désormais être observée à domicile, après que le Conseil constitutionnel ait jugé que la mesure portait atteinte aux libertés individuelles. Une quatorzaine sans surveillance à laquelle il est possible de se soustraire pour aller faire ses courses, selon les opérateurs du numéro vert mis en place par le gouvernement (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le 11 mai dernier, le Conseil constitutionnel a établi que la mesure de quatorzaine obligatoire pour les voyageurs arrivant à La Réunion était une atteinte aux libertés individuelles. Depuis, les autorités locales ne peuvent plus leur imposer une quatorzaine dans un hôtel ou dans un autre centre dédié. Les personnes arrivant dans l'île peuvant choisir d'effectuer leur période d'isolement dans un centre ou à domicile.

"Le principe d’une quatorzaine de 14 jours à l’arrivée à La Réunion n’est pas remis en cause, seul le lieu de réalisation de cette quatorzaine évolue. Les personnes en quatorzaine ne doivent pas quitter ce lieu ni recevoir des proches afin de limiter la propagation du coronavirus", expliquait la préfecture dès le premier paragraphe de son communiqué.

"Si les conditions de maintien à domicile ne permettent pas de limiter le risque de contamination, le préfet pourra, sur proposition de la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé, imposer à la personne d’effectuer sa quatorzaine dans un lieu d’hébergement dédié", pouvait-on encore y lire.

Un voyageur a toutefois fait état à Imaz Press de consignes divergentes émanant de la plateforeme téléphonique du gouvernement : "Lorsque j'appelle le numéro vert du gouvernement, on me dit qu'il me sera possible de sortir faire des achats de première nécessité durant la quatorzaine, mais les questionnaires demandent quelles sont les solutions d'approvisionnement... Je n'y comprends rien."

Nous avons vérifié l'information en joignant nos-même ce numéro vert, à deux reprises. Au premier échange, l'opérateur nous a indiqué que l'on pouvait sortir faire ses courses, même en quatorzaine, à condition de porter un masque.

Ci-dessous un extrait de la deuxième conversation.

Journaliste Imaz Press : "Je viens d'arriver à La Réunion, j'effectue ma quatorzaine chez moi comme prévu, étant seule je ne peux pas demander à quelqu'un de faire mes courses. Puis-je sortir effectuer mes achats de première nécessité ?"

Opérateur : "Oui c'est tout à fait possible, vous pouvez sortir effectuer vos achats de première nécessité."

JIP : "Même si je suis en quatorzaine ?"

O : "Oui bien sûr, si vous n'avez pas reçu d'indication à votre arrivée à l'aéroport, vous pouvez sortir sans aucun problème"

Les opérateurs indiquent aux voyageurs qu'il est possible de se soustraire temporairement à leur quatorzaine pour effectuer ses courses. Une entrave aux consignes explicites de la préfecture précisant qu'aucune "sortie du lieu de confinement n'est autorisée sauf pour raisons médicales".

- Un long chemin jusqu'à la quatozaine obligatoire -

La quatorzaine obligatoire pour les voyageurs avait mis du temps à se concrétiser à La Réunion. Le 18 mars, le préfet Jacques Billant demandait aux voyageurs de prendre leurs responsabilités en respectant d'eux-mêmes les mesures de confinement. Le lendemain, sa directrice de cabinet Camille Goyet annonçait que les passagers de retour de métropole devaient remplir un engagement sur l'honneur de se confiner pendant deux semaines. La bonne foi des voyageurs qui a primé jusqu’au 30 mars et la mise en place d’une quatorzaine stricte et obligatoire en hôtel ou centre d'hébergement dédié.

Lire aussi :Covid-19 : la quatorzaine obligatoire des passagers mise en place à La Réunion

Les personnes pouvaient alors sortir de leur chambre, dans le respect des gestes barrières et dans la limite d’une heure par jour conformément au règlement intérieur, mais ne pouvaient pas quitter le site de l’hôtel. “Le fait d’avoir quitté le centre d’hébergement sans autorisation constitue une violation de l’arrêté préfectoral en vigueur. (...) A chaque fois qu’il sera constaté que ces personnes ne sont pas dans le centre de quatorzaine où elles ont été placées, elles seront verbalisables”, précisait la préfecture.

Avec la possibilité d'effectuer leur quatrozaine obligatoire à domicile, certains s'interrogent désormais qur leurs droits et devoirs pendant cette période, et reçoivent des consignes différentes selon les autorités auxquelles elles se réfèrent.

Jointe par Imaz Press pour éclaircir la situation, la préfecture n'a pour l'instant pas répondu.

Lire aussi :Les voyageurs faisant leur quatorzaine à domicile dépistés au début et à la fin de leur confinement

aa / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Reunion , Coronavirus

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis