Annonce de la sélection 2018

Prix du Roman Métis des lycéens : et les nominés sont...

Photo : NT/Imaz Press Reunion

Alors que la chasse aux prix littéraires est lancée en métropole, les lycéens réunionnais nous présentaient leur sélection des quatre romans en lice pour le "Prix du Roman Métis des Lycéens 2018" au lycée Levavasseur de Saint-Denis. Des livres francophones, parus depuis au moins un an et véhiculant des valeurs d’humanisme, de métissage et de diversité. Sept établissements représentant 218 lycéens de 1ère L participent.

Les romans nominés sont :

• Sucre noir, de Miguel Bonnefoy, éd. Rivages

• Des ailes au loin, de Jadd Hilal, éd. Elyzad

• Bakhita, de Véronique Olmi, éd. Albin Michel

• L'année des cyclones, de Carl de Souza, éd. Editions de l'Olivier

Ce sont des auteurs de l'ensemble de la francophonie, ils portent des valeurs "du métissage, de l'universel, de la fraternité, de l'humanisme", explique Philippe Vallée, président de La Réunion des Livres et secrétaire général du Grand Prix du Roman Métis. Des auteurs mauriciens, belges, suisse, libanais, calédoniens, canadiens, tunisiens... "Nous sommes au sens très large de la francophonie ajoute-il. Regardez :

Le jury lycéen composé de deux représentants de chaque lycée inscrit se réunira à huis clos à l'Hôtel de Ville de Saint-Denis le mardi 18 décembre 2018. "Seuls et sans aucune présence d'adulte, précise Philippe Vallée, vont délibérer sur leurs quatre lectures, échanger leurs point de vue." Ils accueilleront l'auteur ou l'autrice lauréat.e en avril 2019.

Des jeunes qui lisent

Pour ces lycéens, cette aventure demande un important investissement en temps et en énergie. En deux mois seulement, ils devront lire les quatre romans choisis pour eux par le jury du Grand Prix du Roman Métis. Ils devront ensuite débattre et s'entraîner à défendre leur préféré. Mais "nos élèves sont très motivés, ils lisent", confie Stéphanie Bryden, professeure de lettres et de français au lycée Levavasseur de Saint-Denis. Les jeunes sont généralement "agréablement surpris et étonnés de voir la vivacité littéraire qui peut encore exister aujourd'hui, poursuit la professeure. Nous sortons des classiques imposés par le programme. Nous leur montrons que la littérature n'est pas un art mort ou poussiéreux." Des lycéens qui se sentent également impliqué "dans la vie culturelle de l'établissement." Regardez :

Depuis sept ans ce prix mobilise les jeunes et les équipes pédagogiques de toute l'île autour d'une littérature colorée et diversifiée. Initié par la Direction des affaires culturelles de La Réunion, l'académie de La réunion, la Ville de Saint-Denis et La Réunion des Livres, le prix Métis des Lycéens permet de développer l'esprit critique des élèves, de former leur jugement et leur capacité argumentaire.

nt/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : jeunesse , culture , littérature , lycéens , Culture , prix du roman métis des lycéens , actualité de la réunion , Actus Reunion , Saint-Denis Actualité

à voir également en vidéo

suivez-nous