Le bateau malgache toujours interdit de déchargement

Port-ouest : Des pêcheurs dénoncent "des irrégularités"

Photo RB/Imaz press Réunion

Le bateau convoyeur malgache, "l’Île Sainte-Marie", est toujours à quai au Port-ouest lundi 18 février 2019. Depuis vendredi, le déchargement de ses cales pleines de poissons est empêché par des pêcheurs qui dénoncent des irrégularités. Selon eux, il n’y a toujours pas eu de contrôle des douanes et des services vétérinaire. Ils alertant sur une "concurrence déloyale", des "problèmes sanitaires" et de "traçabilité des produits".

Yannis Latchimy, pêcheur à l’origine de l’action, "On empêche le débarquement parce que rien n’est bon: tous les papiers ne sont pas bons!" Vendredi, l'homme expliquait que le bateau malgache bateau n'avait pas les autorisations pour rentrer dans un port français: "Il y a zéro contôle, pas de douane. C'est inadmissible. un bateau battant pavillon malgache ne peut pas entrer dans un port de La Réunion, un port français comme ça!"

Lire aussi => Port-ouest: le bateau malgache ne déchargera pas ses poissons

"Je vois que les autorités, la douane, passe à distance. Ils ne sont pas venu voir le bateau à quai," dénonce le Président du Comité des pêches Bertrand Baillif. "On ne sait pas ce qu’il y a dans les cales de ce bateau, ajoute-t-il. Si ce bateau est en règle, depuis vendredi il aurait déchargé son poisson. Il nous aurait montré ces papiers d’autorisation. L’affaire aurait été classée."

Pour rappel, l’Île Sainte-Marie n’est pas un bateau de pêche. C’est un navire convoyeur, c'est-à-dire qu'il contient le poisson de plusieurs petits bateaux de pêche qui viennent le décharger dans ses cales. C’est un navire important qui transporte du poisson surgelé à destination de la grande distribution. Et il se pourrait que la marchandise vient à manquer sur les étales, prévient le Président du Comité des pêches.

Solidarité avec les marins malgaches

Une solidarité s’est installée entre les marins malgaches et les pêcheurs du Poort-Ouest, pour Yannis Latchimy, "ils comprennent que ce ne sont pas eux qui sont visés: c’est leur patron. Et peut-être qu’en le visant, on leur permettra d’avoir une vie meilleure." Une collecte a notamment été organisée, les pêcheurs leur ont offerts du poulet et de l’eau.

La députée Huguette Bello est attendue par les pêcheurs dans la matinée.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : blocage , pêche , La Réunion , pêcheurs , port ouest , actualité de la réunion , Actus Reunion , Comité des pêche

suivez-nous