Réunion par Imaz Press, lundi 15 février 2021 à 16:22
La semaine d’adaptation prend fin

Port du masque à l’école : encore une phase de dialogue avant l’obligation stricte

image description
image description

Après une semaine dite "d’adaptation" pour la mise en place obligatoire du masque en primaire, le rectorat indique vouloir rester dans une démarche souple. Bien que l’obligation soit active à compter de ce lundi 15 février, les parents les plus réticents, qui viendraient avec des enfants non masqués, sont invités à laisser leurs noms pour entreprendre un dialogue avec l’inspecteur d’académie. Il est demandé aux équipes pédagogiques de ne pas ouvrir le conflit. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Sur certains groupes Facebook, des parents d'élèves indiquent qu'ils ont eu le droit de rentrer à l'école avec un enfant non masqué. L'obligation du port du masque pour les élèves du CP au CM2 est entrée en vigueur lundi 8 février 2020 pour une semaine d'adaptation. Devait suivre à partir de ce lundi 15 février une phase d'obligation.

Contacté, le rectorat nous donne des explications. "Bien que l'on soit entré dans une phase d'obligation, il est demandé aux équipes pédagogiques de ne pas ouvrir le conflit avec les parents. Nous souhaitons rester dans le dialogue" nous indique-t-on.

Il arrive dans la grande majorité des cas que le masque soit "oublié ou perdu sur le chemin : dans ce cas nous donnons un masque dans l'établissement à l'élève. Dans 99% des cas, l'élève va en classe avec son masque". Mais il arrive que des parents réticents refusent que leur enfant le porte. "Dans ce cas on dit aux directeurs ou aux professeurs de le faire remonter directement à l'inspecteur".

Dans les jours qui suivent, l'attitude des établissements va être amenée à se durcir, précise le rectorat. "On accueillera toujours les enfants s'ils portent le masque. S'il ne l'a pas, c'est la responsabilité morale des parents qui est en jeu." Et dans ce cas, l'enfant n'aura pas le droit d'entrer dans l'école.

La mesure fait du remous à La Réunion. Mercredi 10 février, jusqu'à 600 personnes sont allées manifester devant la préfecture pour protester contre ce port du masque obligatoire pour les élèves du CP au CM2 soit la tranche des 6-10 ans environ. Un appel au rassemblement avait lancé par le collectif Parents 974. Un référé liberté a été déposé au tribunal administratif, la décision a été mise en délibéré et le jugement devrait être rendu en fin de journée.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : masques , rectorat , académie , adaptation , inspecteur , actualités de la réunion , elèves , Actus Reunion , Coronavirus

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis