Réunion par Imaz Press, vendredi 10 décembre 2021 à 02:59
Les discothèques ont fermé leurs portes pour un mois

Restrictions sanitaires : plus aucune piste pour la danse

image description
image description

Depuis 6 heures ce vendredi 10 décembre 2021, de nouvelles restrictions sont entrées en vigueur, à savoir la fermeture des discothèques et l’interdiction des "activités de danse" dans plusieurs établissements recevant du public. Dans les bars, restaurants, débit de boissons, établissements flottants et débit de boisson, hôtels pour les espaces dédiés aux activités de restauration : on ne danse plus ! Ces restrictions sont applicables jusqu’au 6 janvier 2022. En bref, pour les fêtes de fin d’année, on dansera chez soi, à plusieurs, ou peut-être même seul, si les contraintes venaient à se durcir dans les prochains jours (Photo d’illustration rb/www.ipruenion.com)

Castex l’avait annoncé ce lundi 6 décembre ! Castex l’a fait ! h

Dès 6 heures ce vendredi, les discothèques sont fermées.Il s'agit d'enrayer la propagation du virus Covid-19 qui en est à sa 5ème vague en Métropole, et à sa 4ème vague à La Réunion. Une vague virulente au niveau national où l’on va de record en record de contamination, la barre des 60 000 cas journaliers ayant été dépassée ce mercredi 8 décembre.

Pour faire face, le Premier Ministre a donc fait le choix de mesures ciblées : relèvement du protocole dans les écoles, ouverture de la vaccination au 5-11 ans, et fermeture à compter de ce vendredi des discothèques que le Premier ministre classe parmi les lieux propices à la transmission.

Dans un communiqué publié ce mercredi 8 décembre, la préfecture a apporté quelques précisions : on ne peut plus danser nulle part, horlis chez soi.

Sans surprise, dans le milieu nocturne, ça grogne, on est partagé entre résignation et incompréhension. "C’est dramatique à l’approche des fêtes", a lancé Christine Remy, vice-présidente de l’UMIH nuit (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie).

Conséquence, les discothèques et autres lieux de fêtes ont été pris d’assaut ces deux derniers jours, histoire de profiter de ces derniers moments de 2021 sur la piste.

Les rassemblements festifs et les pique-niques étant par ailleurs interdits en extérieur, autant dire que si les Réunionnais veulent se déhancher il ne leur reste désormais plus que leur kaz pour danser jusqu’au bout de la nuit, au moins jusqu’au 6 janvier prochain.

Maigre consolation dans cette crise qui n’en finit plus, le préfet semble écarter, pour l’instant, l’hypothèse d’un nouveau confinement ou d’un retour d’un couvre-feu. Et pour cause, même si La Réunion demeure dans une phase ascendante de la vague, la situation semble maîtrisée. Surtout, le système hospitalier semble résister beaucoup mieux à la situation, contrairement aux vagues précédentes. De toute façon, si ces mesures devaient être mises en place, elles devraient faire l’objet d’un retour à l’état d’urgence par voie législative.

Aussi, à moins d’un emballement soudain de l’épidémie, les Réunionnais devraient pouvoir célébrer Noël et le nouvel an en famille chez eux, et danser dans le salon, dans la cuisine ou encore sous la varangue, dans le respect des gestes barrières, évidemment.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion

mots clés de l'article : fêtes de fin d’année , actu réunion , Actus Reunion , actualité réunion , Coronavirus , Covid Réunion , Info Réunion , Informations Réunion , Noël ; Jour de l’an

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis