Réunion mardi 4 février 2020
Gendarmerie

Pillage d’une boutique pendant la crise des gilets jaunes : une dizaine de personnes interpellées

image description

Le 27 janvier 2020, la gendarmerie de La Réunion a interpellé plusieurs individus, ayant pillé une boutique de vente de téléphones en novembre 2018 à Saint-Paul, durant la crise des gilets jaunes. Plus de 60 téléphones ont été retrouvés. Le 19 novembre 2018 en effet, le coeur de ville de Saint-Paul a connu, au début de la crise des gilets jaunes, une poussée de violence. Un magasin de téléphones avait été pris d’assaut par une trentaine de personnes cagoulées. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Dès le mois de novembre 2018, les militaires de le gendarmerie ont procédé aux premières investigations pour tenter d'identifier les pillards. Au fil des mois de nombreux individus ont été identifiés et interpellés, pour d'autres faits similaires pendant le mouvement des gilets jaunes.

La gendarmerie de La Réunion décompte "des dizaines d'heures de visionnage de bandes vidéo, des dizaines d'empreintes et traces biologiques relevées sur place, des centaines d'heures d'exploitation de lignes téléphoniques, et plus de 90 receleurs entendus". Au final, les gendarmes sont parvenus à identifier une dizaine d’individus, directement impliqués dans le pillage du magasin.

Lundi 27 janvier 2020, dans la matinée, ces personnes ont été interpellées et plus de 60 téléphones ont été retrouvés. Les individus devront ensuite répondre de leurs actes devant la justice.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis