Après la mise en examen et le contrôle judiciaire d’Ibrahim Patel

Personne ne serait donc (plus) au-dessus des lois... dont acte

photo RB imaz press reunion

La mise en examen du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie ce mercredi 31 octobre 2018, est-elle un coup de semonce envoyé en direction des notables impliqués de près ou de loin dans des affaires sur lesquelles les autorités judiciaires ont été ou pourraient être saisies ?

Les élus et autres notables locaux qui ont eu maille à partir avec la Justice ne sont pas si rares. En métropole comme à La Réunion. Mais le phénomène insulaire tend parfois à faciliter les petits arrangements entre amis, avec le Ciel ou avec qui vous voulez… sauf avec le Code pénal. Et encore moins avec la Justice.

Celle-ci, peut-être lassée de ses marges de manœuvre réduites, s’est dotée dès 2013 d’une machine de guerre appelée Parquet national financier, suite à l'électrochoc de l'affaire Cahuzac.

Le Parquet national financier sur l'île à deux reprises

C’était il y a 5 ans. Depuis, quelques affaires ont fait les choux gras des conversations des dîners en ville, ici sur notre ile, jusqu’à nourrir un flux nourri d’articles de presse

Des magistrats du PNF sont venus enquêter en octobre 2015 et ont déclenché un flot de perquisitions toutes plus médiatiquement fracassantes les unes que les autres. Il était question de corruption sur un "marché du siècle". C'était il y a tout juste trois ans. Entre-temps, dans cette affaire, il y a eu des gardes à vues toutes aussi tonitruantes. Et puis... plus rien. En apparence... Peut-être...

Eliane Houlette, présidente du PNF, est venue passer trois jours à La Réunion en septembre 2018. Et ce n’était pas pour parfaire son bronzage. On verra bien ce qui en ressortira. Mais elle l'a dit en conférence de presse : "Le travail se fait, les dossiers avancent"... 

Si du côté de cette noble institution le silence prévaut sur les affaires en cours, quelques remarques saisies au fil de cette conférence de presse semblent indiquer la direction du vent : " Onze affaires au PNF rien que pour La Réunion, quand la moyenne est de deux ou trois par département ! ", s’extasiait - si l'on ose dire - Denis Chausserie-Laprée. On a les records qu'on peut, mon bon monsieur...

Sus à la délinquance en col blanc

Le procureur général de la Cour d'Appel à La Réunion ne s'en cache pas : la délinquance "en col blanc " l'insupporte. Délinquance économique et financière qui peut prendre différentes formes : corruption autour des marchés publics, abus de biens sociaux, escroqueries diverses et variées, abus de pouvoir et on en passe. Le tout sur fond de respectabilité, souvent électorale.

Certaines affaires, encore au stade de l’enquête, concernent des dirigeants, des hauts fonctionnaires, des élus d’instances régionale, départementale voire nationale, des associatifs soupçonnés d’être à la manœuvre dans des "associations lucratives sans but", pour paraphraser un célèbre président de la cour des comptes, Pierre-Patrick Kaltenbach, dit PPK, un surnom qui sonne comme un tir de mitraillette.

Bruits de bottes en coulisses

Il serait vain ici d’énumérer toutes les affaires en cours. Mais l’interpellation d’Ibrahim Patel, ce lundi 29 octobre au petit matin, à qui la police n’a pas laissé le choix d’enfiler un costume seyant mieux à sa fonction qu’un banal tee-shirt sur pantalon de jogging, peut être interprété comme un coup de semonce en direction de tous les présumés innocents dont les noms nourrissent d’épais dossiers sur les bureaux de la police et de la Justice.

Deux ans après les élections contestées à la CCIR, les bruits de bottes se font entendre. Il faudra peut-être encore un peu de temps - ou pas - pour voir s'ouvrir - ou pas - un procès. Pour voir débarquer - ou pas - la police au petit matin chez d'autres notables en socquettes et savates, pour d'autres affaires.

Mais le message est audible : le temps des magouilles façon république bananière, c'est fini.

Car la justice, c’est bien connu, n’est jamais à deux vitesses...

ml/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous