Deux conférences citoyennes avant le débat public

Nouvelle entrée ouest à Saint-Denis : citoyen(ne)s, vos avis sont attendus

photo RB imaz press Réunion

Tous les matins, c’est la même galère pour les usagers de la route venant de l’ouest. la sortie de la RN1, ils doivent s’armer de patience et passer par l’" entonnoir " comme l’appellent les habitués, un gigantesque embouteillage à l’entrée ouest du chef-lieu. Le projet de la Nouvelle route du littoral pourrait changer la donne, au cours d’un débat public, cinq options vont être soumises à la population pour la nouvelle entrée ouest (NEO) de Saint-Denis. Mais avant la case débat public sous la houlette de la commission nationale, il y aura deux conférences citoyennes, c’est inédit à La Réunion, cela permettra de donner la parole à la population aussi bien sur la forme que sur le fond.

Le projet NEO s’articule autour de plusieurs axes: désengorger le trafic, assurer une continuité 2x2 voies depuis la NRL jusqu’au pont Pasteur mais aussi favoriser l’usage des transports en commun, transformer et "pacifier" le Barachois afin de créer un espace public majeur du centre-ville et recréer le lien historique entre le centre-ville de Saint-Denis et l’océan. Des enjeux capitaux mais sur les cinq tracés proposés par les trois maîtres d’ouvrage que sont la Région, la mairie de Saint-Denis et la Cinor), il faudra n’en choisir qu’un.

Et encore, ces conférences citoyennes pourraient bouger les lignes, elles permettront aux Réunionnais de proposer leurs idées et d’autres alternatives à ces cinq options. Elles permettront également d’affiner les contours de ce débat public, et poseront des questions sur le public concerné par le débat, les outils les plus efficaces pour consulter la population… " Ce sera très ouvert, tous les citoyens seront les bienvenus… automobilistes, riverains, cyclistes, usagers du Barachois etc " indique Laurent Bouvier, le secrétaire général de la Commission nationale à La Réunion avant de poursuivre " les conseils citoyens de l’île sont également invités à s’exprimer sur la question, le Conseil consultatif citoyen de la Région, les cinquante citoyens de l’Observatoire des prix, des marges et des revenus et les Conseils citoyens de quartier de Saint-Denis, ces conférences sont l’occasion d’entendre la voix de tous les citoyens. Et je tiens à préciser que la Commission nationale du débat public (Cndp) n’est pas liée à la maîtrise d’ouvrage, c’est une autorité totalement indépendante. " finit-il.

Mais la Cndp a ses limites, les avis remontés par la population ne seront "que" consultatifs. Pourtant Laurent Bouvier assure qu’ils peuvent peser dans la balance "l’objectif, c’est d’avoir une participation la plus forte possible pour qu’il y ait beaucoup d’avis au moment de la restitution et que des pistes se dégagent, les élus devront alors en tenir compte."

L’intérêt de ces conférences est donc de remettre la parole citoyenne au centre du débat. Les cinq propositions retenues par les maîtres d’ouvrage sont à retrouver ici. Deux versions avec tunnel sont à l’étude, les trois autres possibilités sont des tranchées couvertes sur terre ou en mer. Le coût estimatif du projet est situé entre 220 et 433 millions d’euros suivant les options.

Les conférences citoyennes, qui sont une préparation en amont du débat public - qui devrait avoir lieu en avril prochain sur une période de trois mois – auront lieu les 1er et 10 février à Saint-Denis. Et il semblerait que ces conférences intéressent les Réunionnais, Laurent Bouvier affirme "être agréablement surpris", les appels n'arrêtent pas ! Si vous êtes interessé, ne tardez pas à vous inscrire, le nombre de places est limité.

fh / www.ipreunion. com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-Denis , nouvelle entrée ouest , débat public , nrl , actualité de la réunion , neo , Actus Reunion , conférences citoyennes