Communiqué de Michel Dennemont, sénateur de La Réunion

Nous ne pouvons pas rester insensibles à cet appel de la population

PHOTO IMAZ PRESS REUNION

Depuis ce samedi 17 novembre, nombre de Réunionnais ont exprimé leur mécontentement par des manifestations et en s’exprimant sur les réseaux sociaux. Il est à mon sens important que les autorités entendent et écoutent les messages qui sont envoyés par la population. Ce que nous pouvons regretter ce sont les actes de violences et de pillages qui sont commis en marge des manifestations pacifistes.

À La Réunion la situation sociale est beaucoup plus grave que sur le territoire national, je ne vais pas revenir sur les chiffres, tout le monde les connait. Aussi je demande que les autorités représentant l’État soient à l’écoute de la population et qu’une rencontre puisse se tenir rapidement avec tous les partenaires.

J’interpellerai la ministre des Outre-mer pour que des consignes puissent être données en ce sens. Nous ne pouvons pas rester insensibles à cet appel de la population. Nous devons travailler unis pour que soient entendues et prise en compte dans les meilleurs délais les mesures qui permettront de ramener le calme et apporter des solutions pérennes afin pour que La Réunion rattrape ses retards structurels et que chacun retrouve sa place dans notre belle société réunionnaise.

J’appelle de tous mes vœux au retour au calme et à la discussion.

mots clés de l'article : manifestations , vie chère , pillages , carburant , réseaux sociaux , Courrier des lecteurs , gilets jaunes , Actus Reunion , Actes de violences , Actualité de La Réunion en marge des manifestations pacifistes.

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous