Tour d’horizon électoral

Municipales : Thierry Robert sur la ligne de départ à Saint-Leu

photo RB imaz press reunion

Imaz Press termine ce mercredi 2octobre 2019 son tour d’horizon des communes phares et/ou à forts enjeux pour les municipales des dimanches 15 et 22 mars 2020. Nous présentons ce jour les communes de Saint-Leu et de la Possession (Photo rb/www.ipreunion.com)

Saint-Leu : Thierry Robert, la candidature (presque) inattendue

S’il semblait certain que Thierry Robert pèserait de tout son poids sur ces élections municipales à Saint-Leu, rien ne laissait présager une candidature de l’ancien député-maire.

En effet, l’homme politique déchu de tout mandat depuis le 6 juillet 2018 et sa déclaration d’inéligibilité pour manquement à ses obligations fiscales, semblait hors jeu jusqu’en 2021. C’était sans compter sur ses avocats qui auraient trouvé une faille dans la décision du Conseil Constitutionnel, ce qui leur permet d’affirmer que celle-ci serait "manifestement illégale".

En attendant que cet imbroglio juridique soit clarifié, Thierry Robert a d’ores et déjà fait acte de candidature aux municipales de 2020 à Saint-Leu. L’ancien maire, qui ne cache pas sa rancœur envers l’actuel maire, Bruno Domen, souhaite en effet donner "un nouveau départ pour Saint-Leu".

Reste à voir s’il pourra aller jusqu’au bout de sa démarche ou si le Conseil constitutionnel sifflera la fin de la récréation avant le scrutin. Autre interrogation, la volonté des Saint-Leusiens de soutenir ou non l’ancien maire qui a toujours été confortablement élu dans sa commune. Les récents tirs à boulets rouges sur l’actuel maire pourraient avoir l'effet inverse et éroder sa côte de popularité.

Face à Thierry Robert, Bruno Domen ne cache pas sa volonté de se présenter à sa propre succession, il déclare pour l’heure "consulter ses militants et ses proches". Un rapprochement avec Didier Robert ne serait d’ailleurs pas exclu. A droite, le député Jean-Luc Poudroux ne s’est pour l’instant pas positionné sur une candidature éventuelle.

La Possession : Le fils Robert défie Vanessa Miranville

Après le père, Roland Robert, c’est désormais le fils, Philippe, qui croisera le fer avec l’actuelle maire de la Possession, Vanessa Miranville. Il tentera ainsi de reconquérir la mairie, perdue par son père en 2014, après 43 ans de règne. L’actuel élu d’opposition et conseiller départemental est en campagne depuis plusieurs mois déjà, ne manquant pas de dénoncer les "miranvillades" de la première magistrate de la ville.

Philippe Robert peut se vanter d'avoir fait l'union de la gauche autour de son nom. Le PLR de Huguette Bello et le PCR d'Elie Hoarau se sont réconciliés autour de sa candidature. Les deux partis étaient en froid depuis 2012.

Vanessa Miranville n’a pas eu un mandat de tout repos, confrontée à une crise au sein du personnel communal, en délicatesse avec les finances de la commune et ayant eu à gérer l’opposition à la carrière des Lataniers. Malgré tout, l’édile bénéficie encore d’une bonne côte de popularité qui lui permet de s’avancer sereinement lors des ces municipales, avec le possible soutien de Didier Robert, Président de Région, qui a besoin de l’élue écologiste pour mener à bien son chantier de Nouvelle Route du Littoral.

Vanessa Miranville devrait également retrouver sur sa route un autre élu d’opposition, en la personne d’Erick Fontaine qui fait lui aussi feu de tout bois pour dénoncer la gestion de la municipalité.

Lire aussi : Municipales : combat de ténors à Saint-Denis, Virapoullé(s) contre les autres à Saint-André

Lire aussi : Municipales : bataille de maires à Saint-Paul, rififi à gauche au Port

Lire aussi : Municipales : Michel Fontaine et les ombres de Didier Robert à Saint-Pierre

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : politique , La Possession , municipales , saint-leu , actualité de la réunion , Actus Reunion , Municipales 2020

suivez-nous