Cour d’assises (actualisé)

Meurtre des époux Aho-Nienne : l’un des deux agresseurs condamné à la perpétuité, l’autre à 30 ans d’emprisonnement

photo RB imaz press reunion

Troisième et dernier jour de procès ce vendredi 19 avril 2019 pour deux des cinq agresseurs du couple Aho-Nienne. En appel, la peine de l’un a été confirmée : la réclusion criminelle à perpétuité et pour l’autre, qui avait écopé de la même peine en première instance, cette fois, elle a été allégée à 30 ans d’emprisonnement. Pour ce dernier, la décision va à l’encontre des réquisitions de l’avocat général qui avait demandé la réclusion criminelle à perpétuité pour les deux individus. Les deux hommes avaient été condamnés en première instance en février 2017 pour l’agression sauvage des époux Aho-Nienne, un couple de commerçants du quartier de Grand Bois à Saint-Pierre.

Ils avaient décidé de faire appel de la décision du tribunal la jugeant trop lourde. L'affaire est de retour devant à la Cour d'Assises depuis le mercredi 16 avril, cela replonge les la famille et les proches des époux Aho-Nienne dans le calvaire de cette sombre nuit du 22 janvier 2015. Emile, 92 ans et Odette 85 ans, propriétaire d'une station-services dans le quartier de Grand Bois à Saint-Pierre avaient été battus à mort par cinq individus. Les deux hommes sur le banc des accusés ce vendredi 19 avril sont deux des trois meneurs de cette agression sauvage.

Lire aussi : Deux agresseurs du couple Aho-Nienne de nouveau devant le juge

Lire ausssi :Condamnés à la perpétuité, Célina et Robert font appel

Lire aussi :La réclusion à perpétuité pour trois accusés

mots clés de l'article : justice , appel , cour d’assises , actualité de la réunion , Actus Reunion , agression sauvage , Couple Aho-Nienne

suivez-nous