Chaleur, sécheresse, cyclones

Météo : un trimestre de tous les records à La Réunion

photo RB Imaz Press Reunion

Mercure élevé, pluviométrie, cyclones qui s’enchaînent... Tous les records ont été battus en trois mois. Il fait chaud, il fait sec et toute l’île est concernée. Le mois de mars n’a pas été épargné et les températures du mois d’avril s’annoncent également au dessus de la moyenne... La saison cyclonique bat également son plein avec treize phénomènes enregistrés, un chiffre au dessus de la moyenne. Point de situation avec Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France. (Photo d’illustration : RB/Imaz Press Réunion)

Les mois s’enchaînent et se ressemblent. Celui de janvier a été le plus chaud jamais enregistré à La Réunion, avec notamment ce nouveau record absolu : 37C à la Pointe des Trois-Bassins, du jamais vu de mémoire de prévisionniste. La dernière poussée de fièvre du mercure avait été enregistrée en février 2003 et en mars 2004 au Port avec une température maximale de 36,9C. La chaleur n'a pas non plus épargné les hauts et les cirques... A Cilaos, à 1.200 mètres d'altitude, le thermomètre est monté jusqu'à 31,2 C le 26 janvier ; à la Nouvelle à Mafate, situé à 1.415 m d'altitude il a fait jusqu'à 27,5C...

Lire aussi => Météo France : "janvier 2019 sera le mois de janvier le plus chaud jamais mesuré à La Réunion"

Toujours plus chaud, toujours plus sec

Février de son côté a été le plus sec depuis 48 ans… Epargnée par les systèmes dépressionnaires, l’île a soif, très soif. Météo France a ainsi relevé un "déficit global en pluviométrie remarquable." Par exemple à Mare à Vieille Place (Salazie), le record de faibles pluies a été battu, il est de 46,1 mm, l’ancien record datait de février 1995 et était à 86,4…

Lire aussi => Février 2019 a été le plus sec depuis 48 ans

Et pour mars? Sans surprise "le mois a été chaud et sec. Le Nord, l’Est et l’intérieur ont été bien impactés, avec de nouveaux records de chaleur battus. Mais pas partout: la plaine des Makes a été bien arrosée," détaille Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France. Rien qu'à la Pointe des Trois Bassins, il a fait 35,7C lundi 25 mars, et le 18 mars Météo France enregistrait 30,7C à la Mare à Vieille Place à 870 mètres d'altitude... Du jamais vu pour un mois de mars !

Lire aussi => Nouveaux records de chaleur atteints ce lundi 18 mars 2019

Le mois d’avril ne devrait pas être différent, et l'on s'attend à de nouveaux et tristes records. "Il sera plus chaud que d’habitude. Les températures de l’eau de mer demeurent supérieures à la moyenne, celles de La Réunion seront donc forcément élevées," estime le météorologue. Mais pas de panique: si les températures sont élevées par rapport à la moyenne, elles devraient tout de même commencer à baisser dès la semaine prochaine…

Treize systèmes depuis le début de la saison cyclonique

A ces mois de chaleurs et de records en série s'ajoute l'exceptionnelle saison cyclonique. Depuis le début, dix systèmes ont été baptisés par les pays du bassin de l’Océan Indien, deux autres se sont formés dans la zone de responsabilité de l’Australie et "ont passé la frontière" et un petit dernier, passé sous les radars mais qui aurait d être baptisé puisqu’il est restée six heures au stade de tempête avant de disparaître… Treize phénomènes pour une saison, ce "n’est pas habituel. La moyenne tourne plutôt autour de dix. Mais finalement, ce chiffre ne veut pas dire grand chose, il n’est pas si important: en 2018, nous en avons eu un peu moins que la moyenne mais nous avons été impactés par quatre. Regardez le Mozambique avec Idai: il suffit d’un seul système qui touche!," explique Jacques Ecormier. Et la saison n’est pas finie, "elle s’étale jusqu’au 30 avril. Encore quelques systèmes pourraient se développer dans les prochaines semaines," ajoute-t-il.

nt/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Météo , météo France , cyclone , chaleur , RECORD , sécheresse , température , actualité de la réunion , système , Actus Reunion

suivez-nous