Réunion par Imaz Press, vendredi 6 novembre 2020 à 02:58
Conseil départemental

Marchés publics : les petites entreprises y ont aussi droit

image description
image description

A l’initiative du Département, les rencontres départementales de la commande publique se sont tenues jeudi 5 novembre 2020, à l’Espace Reydellet (Saint-Denis). Durant toute la matinée, les entreprises ont pu s’informer sur les moyens d’accéder aux marchés publics lancés à La Réunion

Accéder et répondre aux différents appels d'offres lancés par les collectivités et les administrations à La Réunion n'est pas toujours facile pour les TPE et PME locales (petites entreprises et moyennes entreprises). Devant se tenir au courant des différents projets des chantiers et de marchés ou encore effectuer les démarches numériques nécessaires à la constitution des dossiers, les gérants de ces petites structures sont souvent perdus. C'est pour leur venir en aide que les rencontres départementales de la commande publique ont été organisées dans chacune des microrégions de La Réunion (Saint-Gilles les Bains pour l'ouest, Bras-Panon pur l'est, Saint-Pierre pour le sud et Saint-Denis pour le nord). Objectif : établir une première prise de contact avec la collectivité départementale et "démystifier la réponse aux appels d'offres publiques", déclare Philippe Chane-Hune, directeur de la commande publique du Département.

- Dématérialisation obligatoire pour les marchés de plus de 40.000 euros -

Les entreprises ont "deux portes d'entrée" pour accéder aux marchés publics. Elles peuvent tout d'abord se faire référencer auprès du Département. Leurs coordonnées et leur domaine d'intervention sont enregistrés et la collectivité peut ensuite les consulter directement pour les marchés de faible montant.

Il n'en va pas de même pour les marchés dépassant les 40.000 euros. La candidature pour ces derniers n'est possible que par voie dématérialisée. Au cours des rencontres de la commande publique, les chefs d'entreprise ont été renseignés sur l'utilisation site AWS, la plateforme numérique des marchés publics de la collectivité. Une fois inscrites, les TPE, PME recevront ainsi des alertes automatiques par mail leur indiquant tous les appels d'offres lancés par la collectivité dans leur domaine d'intervention. Elle permet en outre d'obtenir des codes d'accès afin de télécharger les dossiers de consultation des entreprises (DCE), de correspondre avec les acheteurs et de déposer leurs offres.

Si un gérant d'entreprise est intéressé par l'un des projets, le Département a fait en sorte que son éventuelle réponse soit simplifiée. "Toute la paperasse administrative n'est pas demandée lors de la remise de l'offre. Les entreprises n'ont qu'à remettre l'équivalent d'un devis et d'un mémoire technique pour cela", explique Philippe Chane-Hune.

La Chambre des métiers et la Chambre de commerce collaborent avec le Conseil départemental pour accompagner les entreprises dans leurs démarches et notamment la facturation électronique, obligatoire depuis le 1er janvier 2020.

Le but de cette action est de battre en brèche l'idée selon laquelle "de toute façon, ce sont toujours les mêmes entreprises qui sont retenues…" Tel est le discours régulièrement prononcé par les TPE et PME locales lorsqu'elles apprennent le lancement d'un nouvel appel offre, affichant un sentiment de découragement. "Des règles de limitations d'attribution de marché à une même entreprise sont aujourd'hui en vigueur. Si on lance par exemple une consultation avec dix lots, on limite le nombre de lots attribués à une seule entreprise à un seul. Les lots restants sont dès lors accessibles pour les autres" rassure Philippe Chane-Hune. Il souligne que plus de 85% des entreprises retenues par les différents appels d'offres du Département sont réunionnaises.

- Plusieurs outils à disposition des entreprises -

Les entreprises présentes à ces rencontres ont été guidées et ont pu suivre un parcours qui - en les faisant passer de stand en stand - , leur a permis de s'entretenir avec différents conseillers. Concernant les emplois, un autre outil, le dispositif R, est également présenté aux entreprises. "Il est parfois difficile pour un gérant de convaincre un futur employé potentiel de perdre ses allocations, notamment le Revenu de Solidarité Active, lors de sa reprise d'activité. La nouvelle allocation R, en accompagnant les projets d'insertion s'inscrivant dans des parcours de retour à l'emploi durable, offre une aide mensuelle tout au long du parcours du nouvel employé" explique en substance Philippe Chane-Hune.

Marie-Michèle Velia, gérante de l'entreprise de terrassement Velia à la Plaine-des-Palmistes, semble particulièrement enchantée de sa venue à ces rencontres. "J'ai découvert le site AWS et c'est un vrai atout pour avoir accès aux offres. Je vais pouvoir être autonome dans mes démarches. Le stand R m'a bien aidée. Je souhaite embaucher un jeune et avec R la tâche va être bien plus facile", se réjouit-elle.

Marie-Michèle Velia souligne : "j'ai fait beaucoup de découvertes avec cette visite et je pense avoir augmenté mes chances d'être retenue pour un projet. Peut-être pas en 2020 mais pourquoi pas pour 2021…"

vl/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : tpe , pme , conseil départemental , marchés publics , Économie , actualité de la réunion , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , Rencontres de la commande publiques

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis