Réunion par Imaz Press, lundi 4 mai 2020 à 02:59
Vente de fruits et légumes

Livraisons de paniers fraîcheur : il a fallu agir vite et bien

image description
image description

Depuis l’annonce du confinement, et pour lutter contre la crise sanitaire, la livraison de produits frais, via des circuits courts, a émergé à La Réunion. Des protocoles ont été mis en place, par le Département et la Chambre d’Agriculture, pour réaliser le transport de ces fruits et légumes dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

Couverts ou en plein air, les marchés de la Réunion font partie intégrante de la culture locale. Tout le monde les aime les marchés forains, pour faire ses courses de produits frais au meilleur prix. Afin de respecter les mesures de confinement, les marchés ont vu leurs portes se fermer, obligeant les commerçants et les consommateurs à s’adapter. Pour éviter à la population de se déplacer certains ont adopté le système de livraison (à domicile ou à des points relais).

- Un système contesté par UFC Que choisir -

Du côté des consommateurs, cette solution, à la fois utile et sécurisée en cette période de confinement, est très appréciée. L’association de consommateurs UFC Que choisir, quant à elle, pointent plusieurs écueils dans ce nouveau système de vente. Elle souligne par exemple l’absence de liste officielle recensant l’intégralité des producteurs, et leurs marchandises. "Nous avons pris contact avec la Chambre d’Agriculture de La Réunion qui n’a pas voulu nous transmettre la liste. Selon eux, le RGPD (règlement général de la protection des données) n’autorise pas à transmettre ce type d’informations" explique le président Jean-Pierre Lajoie.

Ce manque d’informations oblige le consommateur à se tourner vers Facebook ou encore Leboncoin, déplore l'UFC Que Chosir. "Le consommateur ne peut pas choisir car c’est un véritable imbroglio dans l’accès aux boutiques virtuelles. Il n’y a pas d’homogénéité dans l’offre, certains sont surchargés et ne répondent pas ou avec un délai excessif " précise-t-il.

Les Réunionnais ont la possibilité de composer eux-mêmes leur panier, ou d’en obtenir certains déjà élaborés. UFC Que Choisir note dans son enquête que la qualité des produits n’est pas toujours au rendez-vous et que certaines denrées proposées sont vendues majoritairement plus cher. " Les agriculteurs ne sont pas très bien organisés, ils ont dû réagir vite, c’est ce qui leur a porté préjudice" indique l'association.

- "Agir en urgence" -

La Chambre d’Agriculture explique que face à l’arrivée de la crise sanitaire, il a fallu réagir en urgence pour continuer à écouler les stocks de produits frais et ce dans les meilleures conditions possibles. "On a pris des mesures fortes pour continuer la vente de produits frais ; micros-marchés, drives, livraisons à des points relais ou à domicile, … On ne peut pas privilégier une modalité plus qu’une autre. Les dispositifs d’écoulement ont fait leur preuve avec plus de 2.000 tonnes de produits frais écoulés chaque semaine depuis le début du confinement" déclare Frédéric Vienne, président de la Chambre d’Agriculture.

De nombreuses livraisons de fruits et légumes, ont été effectuées depuis ce début de confinement. La Chambre d’Agriculture met en garde les consommateurs concernant certains produits proposés. "Il n’est pas rare de voir les prix des fruits et légumes flamber en cette période. Si vous vous posez la question : pourquoi pommes de terre, ail, et oignons sont plus cher, c’est parce que ce sont des produits péi !" affirme-t-il.

Suite au confinement, les frets aériens ont largement diminué, obligeant plus de personnes à se tourner vers les produits locaux. "Beaucoup ont oublié ce qu’était la saisonnalité locale, on est limités en termes de quantité de produits et on ne peut pas produire comme on le souhaite en cette période" explique Frédéric Vienne. L’objectif premier de la Chambre d’Agriculture porte sur la qualité des produits : "nos agriculteurs ne vendent que des produits locaux. Alors oui il y’a moins de choix, mais la qualité est préférable", précise-t-il

- Une aide du Département -

Paniers fraîcheur déjà élaborés ou paniers à composer soi-même à travers une liste de fruits, légumes et herbes aromatiques, voilà ce qu’on peut trouver en ce moment. Le Département a décidé de venir en aide aux agriculteurs, et afin que chacun y trouve son compte, un système parallèle a été mis en place.

La collectivité achète ainsi les productions des agriculteurs, impactés par la fermeture des marchés, pour les distribuer gratuitement aux personnes fragiles. "Cette mission a été confiée à l'ARIFEL (association réunionnaise interprofessionnelle des fruits et légumes), elle intègre en particulier de nombreux agriculteurs du secteur coopératif. L’association fait des appels réguliers aux agriculteurs indépendants, notamment ceux qui seraient en difficulté pour écouler leur production, afin qu'ils puissent également contribuer à cette "chaîne de solidarité" et vendre leur production pour la confection des paniers", précise le Département.

Le déroulement de la livraison respecte des mesures sanitaires spécifiques, et le Conseil départemental s’assure de la coordination entre production et livraison aux communes et du respect des gestes barrières contre le Covid-19, assure-t-il. "Dans les communes nous accompagnons chacun des CCAS (centre communal d'action sociale) via une dotation financière spécifique lui permettant de mobiliser les moyens adéquats, pour lutter contre la propagation du virus."

Cette situation exceptionnelle que nous traversons en ce moment favorise les malentendus et les quiproquos. Entre les risques sanitaires et les intérêts économiques en jeu, le juste milieu est parfois dur à trouver. Mais la consommation 2.0 offre des solutions alternatives en cette période de confinement. Les consommateurs peuvent continuer de manger frais, tout en restant confinés, et les agriculteurs peuvent limiter les pertes économiques en même temps que le gaspillage de leur denrées, en écoulant leur production. es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Chambre d’Agriculture , livraison , départements , paniers , fruits et légumes , coronavirus , actualités de la réunion , Actus Reunion , Coronavirus , Covid-19 , UFC QC

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis