Les suspects seraient passés aux aveux

Photo Imaz Press Réunion

Selon nos confrères du Quotidien, les deux individus arrêtés mardi 19 décembre 2017 dans le cadre des enquêtes sur les braquages en série des mois de juillet et août dernier seraient passés aux aveux lors de leur troisième jour de garde à vue, à la caserne Vérines de Saint-Denis. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir réalisé trois braquages en moins de trois semaines. (photo d’illustration)

En garde à vue depuis 72 heures, les deux suspects des braquages du Super U de Saint-Paul, du McDonald’s à Sainte-Marie et de la station-service Total de la route des Tamarins seraient passés aux aveux ce jeudi 21 décembre 2017, après trois jours de garde à vue à la caserne Vérines de Saint-Denis. Arrêtés pour affaire de vols commis en bande organisée, les gardes à vues des braqueurs présumés peuvent durer jusqu’à 96 heures (soit samedi matin).

Les suspects pourraient être entendus dès ce vendredi 22 décembre par la juge d’instruction en charge du dossier, en vue d’une mise en examen.

www.ipreunion.com

 

à voir également en vidéo

suivez-nous