Arrêté municipal sur les émissions sonores

Les rondavelles de Saint-Leu doivent obligatoirement couper la musique à 22h

photo imaz press reunion

En date du 9 octobre 2019, la ville de Saint-Leu a pris un arrêté portant réglementation des émissions sonores pouvant porter atteinte à la tranquillité publique sur le front de mer de Saint-Leu. Nous publions ci-dessous le communiqué de la commune.

Le front de mer de Saint-Leu dispose de plusieurs rondavelles qui, le week-end, offrent différentes animations musicales comme prévu dans la convention. Au fil des ans, ces manifestations ont rencontré un succès grandissant, rassemblant à chaque fois un public nombreux et générant malgré eux des nuisances.

Plusieurs riverains ont signalé à la collectivité, à la préfecture et à l’Agence régionale de santé des nuisances sonores tardives. De même, la communauté de brigades de Gendarmerie de Saint-Leu a observé, sur la période comprise entre juin et septembre 2019, des appels récurrents pour des tapages nocturnes sur le Front de mer. Il est à signaler que ces nuisances perduraient parfois jusque 2 ou 3h du matin.

La municipalité, consciente de l’intérêt de ces manifestations et soucieuse, dans le même temps, du bien-être des administrés, a rencontré les trois titulaires des baux des rondavelles.

Ensemble, il a été convenu de limiter les émissions sonores pouvant porter atteinte à la tranquillité publique. D’un commun accord, ces émissions demeurent désormais interdites de 22h à 7h le lendemain.

La ville de Saint-Leu entend ainsi permettre le maintien d’une offre culturelle accessible à tous et la préservation d’un cadre de vie agréable.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : musique , saint-leu , concerts , bruit , actualités de la réunion , Saint-Leu actualité , Actus Reunion , Rondavelles