Réunion par Imaz Press, mercredi 23 juin 2021 à 11:35
Ceux au schéma vaccinal complet peuvent voyager librement

Les motifs impérieux maintenus pour les mineurs non-accompagnés non vaccinés

image description
image description

Dans un communiqué de presse, la préfecture indique les mineurs non-accompagnés doivent présenter un motif impérieux s’ils n’ont pas un schéma vaccinal complet. Les motifs impérieux ont cependant été adaptés "pour inclure la situation des mineurs non accompagnés qui rejoignent pour les vacances des membres de leur famille" précise la préfecture. Les mineurs accompagnés, eux, sont soumis aux mêmes modalités que leur accompagnant. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Face à l’évolution de la situation sanitaire et à l’avancée de la stratégie vaccinale, les règles applicables aux déplacements des mineurs en provenance et à destination de La Réunion font l’objet des précisions suivantes : - Rappel sur les déplacements des mineurs accompagnés - Les modalités de déplacement des mineurs accompagnés sont identiques à celles de leurs accompagnants. En l’absence de schéma vaccinal complet de l’accompagnant, le déplacement doit relever d’un motif impérieux. Les accompagnants et les mineurs doivent dans ce cadre réaliser une période d’auto-isolement de 7 jours à l’arrivée. Si l’accompagnant dispose d’un schéma vaccinal complet, le mineur n’est pas soumis à cette période d’auto-isolement. En revanche, le test pré-embarquement négatif reste obligatoire pour tous les passagers, vaccinés ou non, à partir de 11 ans. - Déplacements des mineurs non-accompagnés - Afin de faciliter le maintien des liens familiaux, la liste des motifs impérieux est adaptée pour inclure la situation des mineurs non accompagnés qui rejoignent pour les vacances des membres de leur famille : parents, grands-parents, oncles, tantes, cousins et cousines. Pour les mineurs qui disposent d’un schéma vaccinal complet (ce qui est désormais possible à partir de 12 ans), ils n’ont pas à présenter un motif impérieux justifiant leur déplacement en provenance ou à destination de La Réunion et sont dispensés des mesures d’auto-isolement dans les deux sens. Ils suivent donc les mêmes règles que pour un adulte vacciné. En l’absence de schéma vaccinal complet, les déplacements des mineurs non accompagnés doivent relever des motifs impérieux avec une période d’auto-isolement à l’arrivée. Le test pré-embarquement est également obligatoire pour les mineurs non accompagnés vaccinés ou non, à partir de 11 ans.

mots clés de l'article : Actus Reunion , Coronavirus

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis