Ils veulent "réveiller le préfet"

Saint-Denis : les jeunes se mobilisent contre réchauffement climatique

Photos : MM pour Imaz Press Réunion

Le mouvement "Youth for climate" (les jeunes pour le climat) se mobilisent à nouveau pour interpeller l’Etat sur la question du réchauffement climatique. Plusieurs dizaines de lycéens se sont rassemblés devant la préfecture de Saint-Denis, où ils vont rester toute la matinée. Afin de "réveiller le préfet", une alarme va être activée pendant 15 minutes pour faire sortir les élus et obtenir un entretien. A cette issue, un cortège va démarrer du Barachois pour atteindre la gare routière en passant par le Conseil départemental et le Jardin de l’Etat.

Les jeunes veulent des réponses : plusieurs dizaines d'entre eux sont déjà présents devant la préfecture et réclament un vrai plan d'action de la part de l'Etat. "Nous voulons que l'état d'urgence climatique doit déclaré à La Réunion" explique Enzo Santanac, président de "Youth for climate" à La Réunion et co-organisateur de l'événement.

"C'est très important qu'on se mobilise. Les rapports du GIEC sont formels : on a pas beaucoup de temps", ajoute-t-il. Ce qui l'a poussé à se lancer dans ce combat ? "Je voudrais des enfants et je veux leur offrir un bel avenir."

"Si on reste juste en cours, on se sent inutile"

Une autre mobilisation est organisée à Saint-Pierre pour les jeunes qui n'ont pas pu monter à Saint-Denis. "Nous les jeunes on veut montrer qu'on est présents et déterminés."

Naomie et Ilona sont en Seconde toutes les deux. "Si on ne fait rien et qu'on reste juste en cours, on se sent inutile", explique Naomie. "Les politiques attendent et ne font rien. Ils n'écoutent pas assez les jeunes, on attend toujours des réactions." A côté d'elle, Ilona voudrait "plus de sensibilisation, beaucoup de jeunes de notre âge ou même plus âgés n'ont pas conscience de ce qui se passe."

Seule la mobilisation peut permettre de faire entendre leur voix, estiment ces jeunes. Kenzi, lycéen lui aussi, se sent "particulièrement touché par tout ça" : "on est une génération très marquée par ces questions autour du climat, ce sont nous et nos enfants qui vont en faire les frais plus tard".

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : jeunesse , CLIMAT , réchauffement climatique , actualités de la réunion , Planète , Actus Reunion