Protection environnementale

Les effectifs de police de l’environnement dans l’océan Indien renforcés prochainement

police de l’environnement photo imaz press

La direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de La Réunion a organisé du 12 au 18 novembre 2019 une formation ministérielle délocalisée de policiers de l’environnement à l’attention d’agents de la DEAL de Mayotte, du Parc national de La Réunion, de la Réserve marine de La Réunion, de la Réserve de l’Étang Saint-Paul, de la Direction de la Mer Sud Océan Indien et de ses services risques naturels, risques industriels et eau et nature.

En tout, une trentaine de personnes ont été formées pendant une semaine sur les questions de polices administratives et judiciaires. terme, les agents seront commissionnés et assermentés chacun sur leurs champs respectifs, pouvant inclure la police de l’eau ou la police de la biodiversité, terrestre ou marine.

Ils interviendront sous l’autorité des préfets et des procureurs de la République et contribueront directement au nécessaire renforcement de la protection des ressources naturelles de la France dans l’Océan indien, dans un contexte de difficulté à atteindre un bon état des cours d’eau ou encore de trafic d’espèces en voie de disparition (tortues marines, poissons ou encore plantes endémiques).

mots clés de l'article : ECOLOGIE , protection , actualité de la réunion , Actus Reunion , Police de l’environnement