Ça sonnera moins !

Les démarcheurs téléphoniques étrangers privés de numéro français

Téléphone

On s’est tous déjà fait avoir, le téléphone sonne et machinalement, on répond. Et là, c’est le début de la galère. Un super commercial au débit super rapide vous vend des fenêtres, une assurance, des tapis... et parfois, quand vous cherchez à couper court à la conversation, la personne au bout du fil s’agace, et souvent, ces démarcheurs téléphoniques vous rappellent encore et encore. La purge ! Mais c’est peut-être bientôt fini ! L’autorité de régulation des communications électronique et des postes (Arcep) vient d’interdire aux call-centers étrangers d’utiliser des numéros français. (photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Finie la triche, ils ne pourront plus vous y prendre ! Depuis le 1er août 2019, les centres de démarchage installés à l'étranger ne peuvent plus afficher un numéro commençant par un indicateur géographique français 01, 02, 03, 04, 05 ou polyvalent 09. Cette mesure vise à limiter le nombre les nuisances liées aux appels commerciaux incessants. Le gendarme des télécoms veut mettre fin à cette pratique assez limite qui trompe les consommateurs.

Selon un sondage réalisé en 2016 par UFC-Que Choisir, "chaque foyer est démarché téléphoniquement quatre fois par semaine". Et "47 % (des 11 972 répondants) indiquant l'être presque tous les jours" ajoute le magazine.

Un goût de "pas assez"…

"Ces mesures sont des avancées en termes de transparence, mais c'est clairement insuffisant", a réagi auprès de l'Agence France-Presse, Cédric Musso, directeur de l'action politique de l'association de consommateurs UFC-Que choisir. "Si on avait voulu avancer vers une transparence totale, il aurait fallu créer un indicateur téléphonique spécifique aux démarcheurs", poursuit-il. Selon un sondage réalisé en2016par UFC-Que choisir, "chaque foyer est démarché téléphoniquement4fois par semaine, 47% (des11972 répondants) indiquant l'être presque tous les jours". L'enquête ajoute que "75% déclarent que les sollicitations sont plus nombreuses qu'il y a10ans".

Le droit de refuser

L'association prône le passage à un système d'"Opt-in", c'est-à-dire qu'un accord préalable est nécessaire avant d'être démarché. EnFrance, à l'heure actuelle, c'est le contraire qui prévaut, chacun peut être démarché, sauf s'il s'est inscrit au service Bloctel, qui permet de ne plus être dérangé par des appels non souhaités. "La limite de Bloctel, c'est que toutes les entreprises avec qui vous avez un contrat peuvent vous appeler. Et il faut renforcer les contrôles et les sanctions en cas de démarchage abusif, c'est-à-dire les appels d'entreprises avec qui vous n'avez pas de contrat, alors que vous êtes inscrit sur Bloctel", explique Cédric Musso.

L'Arcep interdit également à partir du 1er août 2019, aux systèmes automatisés, messages vocaux préenregistrés, émettant plus d'appels ou de messages qu'ils n'en reçoivent d'utiliser un numéro mobile06ou 07. Cette mesure devait s'appliquer aux numéros géographiques et aux 09, mais un retard technique des programmes de blocage d'appels provoque le report de cette mesure à 2021.

fh/www.ipreunion.com avec l'AFP

mots clés de l'article : interdiction , arcep , actualité de la réunion , Actus Reunion , Démarchage téléphonique , numéro français , autorité de régulation des communications électronique et des postes

suivez-nous