Le TCO sensibilise contre la divagation et l’errance animale

photo imaz press Réunion

En cette période, les acteurs institutionnels locaux se mobilisent ensemble pour prévenir la divagation et l’errance animales. Ainsi, les intercommunalités (CIREST, CINOR, TCO, CIVIS et CASUD) et leurs partenaires (le GEVEC et l’EPLEFPA de Saint-Paul) adressent un message aux usagers pour prévenir de ces phénomènes.

Nous entamons la période des fêtes de fin d’année et les vacances scolaires. Ce sont habituellement des périodes propices à la divagation et à l’errance animales. En effet, on constate une augmentation des pertes, captures animales et des ramassages de cadavres durant ces périodes, avec des pics observés de janvier à mars et au mois d’août. Afin de prévenir ces phénomènes, les acteurs institutionnels locaux souhaitent sensibiliser la population aux gestes à adopter :

- Assurez-vous que quelqu’un de confiance prenne le relais auprès de votre animal si vous partez en vacances ou si vous déménagez (pour le garder, le surveiller, le nourrir, en prendre soin, …). Il est évidemment exclu d’abandonner votre animal pour vous en débarrasser. Vous risquez des amendes en cas de divagation, d’abandon ou de maltraitance d’un animal.

- Dans le contexte des fêtes, notamment lors des réveillons des 24 et 31 décembre, assurez-vous de bien mettre votre animal à l’abri pour qu’il ne panique pas au son des pétards et fusées, et qu’il ne s’échappe pas de votre domicile dans l’affolement.

- Enfin, nous rappelons que même si un chaton ou un chiot est très mignon comme animal de compagnie pour les enfants, il est important de prendre la mesure des responsabilités qui vous engagent en tant que propriétaire, avant de l’offrir en " cadeau de Noël ". Un animal n’est pas un jouet ! C’est un être vivant et sensible qui mérite du temps, de l’attention et de l’amour. La décision de prendre un animal doit être mûrement réfléchie pour éviter un abandon et pour garantir le bien-être de votre animal au quotidien.

Pour rappel, est considéré comme errant un animal sans propriétaire. Contrairement à un animal divagant qui a un propriétaire.

À lire aussi : [ZANIMOS] À cause des pétards et des feux d’artifices - Le nombre d’animaux en fuite explose

- Des opérations déjà menées -

Chaque acteur à son échelle a sa part à jouer dans la prévention de l’errance animale… La prévention de l’errance animale, c’est aussi toute l’année ! Dans le cadre de leurs missions quotidiennes en matière de lutte contre l’errance des animaux domestiques, les intercommunalités interviennent au quotidien. Le TCO assure ainsi pour ses cinq communes membres, la compétence relative à la gestion de la fourrière animale, de lutte contre la divagation des carnivores domestiques et d’enlèvement de cadavres d’animaux de compagnie (chiens et chats) chez les particuliers et sur les voies publiques.

Des actions de sensibilisation sont également menées et se poursuivront. Par exemple, communication de proximité dans des quartiers ciblés en fonction de l’importance des demandes de captures et d’attaques d’usagers et d’élevages, interventions dans les établissements scolaires ou lors de manifestations grand public, promotion de la stérilisation. Une opération de stérilisation est d’ailleurs en cours depuis septembre 2015 et a été intensifiée en 2017.

à voir également en vidéo

suivez-nous