Plus moderne

Le TCO lance la nouvelle billettique de Kar’Ouest

Photos : MM pour Imaz Press Réunion

A partir du 5 août 2019, les tickets de bus du réseau Kar’Ouest font changer de visage. L’offre de transport, elle, se renouvellera au mois de novembre, accompagnée de bus plus grands pour un meilleur confort des usagers, selon le TCO. Que les voyageurs se rassurent, le prix des billets ne bouge pas. Mais il faudra bien penser à échanger ses tickets anciens contre des neufs, dans le cas où certains usagers ont encore des carnets en ce leur possession.

Les nouveaux titres de transport de Kar'Ouest débarquent officiellement le 5 août 2019. Ils se déclinent en plusieurs formes différentes.

La Karte Ouest : elle se divise en deux types, la carte nominative, et la carte anonyme. La première est destinée aux usagers réguliers, on peut y charger des tickets unitaires comme des abonnements. La seconde ne peut contenir que des tickets. Le M-ticket numérique : c'est un ticket virtuel que l'on achète sur l'application mobile "M-Ticket Kar'Ouest", et on valide son titre de transport grâce au téléphone. Les traditionnels titres papier : ils contiennent un QR code et se valident en montant dans le bus.

Quel que soit le mode choisi, fini le traditionnel ticket à composter. Maintenant, il faut les valider sur une borne en entrant dans le bus. Le prix ne bouge pas en tout cas, le tarif unitaire étant toujours à 1,60 euro.

La boutique en ligne de Kar'Ouest permet de recharger 7 jours sur 7 ses tickets. On peut aussi acheter des tickets papier en ligne, et les recevoir par voie postale ensuite. Sur le site, un calculateur d'itinéraires permet aussi aux voyageurs de cartographier ses déplacements, pour anticiper son trajet et savoir quelles lignes prendre et à quelle heure.

Trois enjeux principaux : améliorer le confort des usagers, lutter durablement contre la fraude, et aller vers des outils plus écologiques. La dématérialisation permet d'y arriver. "Aujourd'hui Kar'Ouest se modernise, il faut s'adapter aux contraintes écologiques actuelles", explique le président du TCO, Joseph Sinimalé.

Petit clien d'oeil à l'ancien temps cependant : des nouveaux bus tous neufs, mais rouges et blancs, comme les vieux cars "courant d'air".

Lire aussi : TCO - le réseau Kar'Ouest fait peau neuve

Une meilleure analyse de la fréquentation

Grâce aux données récoltées, le réseau Kar'Ouest pourra mieux étudier la fréquentation de ces lignes. "Ces données sont complètement anonymes", garantit Imran Alibhaye, directeur général de la SEMTO, l'opérateur mandataire de Kar'Ouest. "Elles nous permettront de mieux adapter notre offre de transport aux usagers."

"C'est un tout nouveau système qui rendra le transport public beaucoup plus simple", ajoute le président de la SEMTO, Erick Gangama. "Via les smartphones, on aura les horaires, les détails des trajets, beaucoup d'informations."

La transition devrait se faire en douceur, les usagers peuvent échanger leurs vieux tickets jusqu'à la fin de l'année. "Entrer dans un bus avec un ancien bus sera toléré bien entendu", précise Erick Gangama, d'autant plus que des équipes de médiateurs vont tourner pendant plusieurs semaines pour répondre aux questions des usagers.

Prochain rendez-vous : le 13 août à la Saline les Hauts, où sera installé un pôle d'échanges, 32 hectares de la Saline les Hauts seront modernisés pour être plus adaptés au passage des bus.

mm/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : voyage , transports , bus , TCO , réseau , kar’ouest , actualités de la réunion , Actus Reunion , TCO Actualité , Billettique

suivez-nous