Des décisions qui ont mis le feu

Le sénateur Michel Dennemont décide de boycotter les réunions avec le préfet

Photo RB/Imaz press Réunion

En rogne et pas qu’un peu.... Le sénateur de La Réunion, Michel Dennemont, a peu goté les manières de faire du préfet de La Réunion. L’envoi des forces de l’ordre avec moult lacrymogènes, mardi soir, sur un barrage des Gilets Jaunes à La Possession, a mis le feu aux poudres. Le sénateur veut y lire un refus du dialogue avec les Réunionnais. En conséquence de quoi, Michel Dennemont a décidé de ne pas répondre aux invitations de la préfecture et de n’assister à aucune réunion à laquelle le préfet pourrait siéger.

Apparemment, la querelle ne date pas seulement d'hier soir : "Je déplore encore une fois l’attitude du représentant de l’Etat. Encore une fois hier il a démontré son refus du dialogue en envoyant les forces de l’ordre contre les manifestants et ce la veille de l’arrivée de la ministre. Cette attitude est la preuve de ce que je dénonçais lors de ma question au gouvernement la semaine dernière au Sénat. Personne n’a compris l’intérêt de ce coup de force !", écrit-il dans un communiqué envoyé à la presse ce mercredi 28 novembre.

Le sénateur qui, à Paris, a l'occasion de discuter avec Annick Girardin, ministre de l'Outre-mer, actuellement présente sur le territoire, n'a pas attendu de la croiser devant la préfecture pour lui dire ce qu'il pense de la situation : " Comme je l’ai dit de vive voix à la ministre lors de notre dernier entretien, je ne répondrai à aucune invitation émanant de la préfecture et ne participerai à aucune réunion où sera présent ce monsieur".

Néanmoins, le sénateur espère que la situation sociale à La Réunion va trouver ces jours-ci une sortie de crise possible et souhaitable : "La ministre a pris l’engagement de venir. Elle est aujourd’hui à La Réunion, j’espère qu’elle saura instaurer un dialogue avec les Réunionnais et j’aspire de tous mes vœux que tous ensemble, nous réussissions à apaiser les souffrances des Réunionnais avec des mesures concrètes et pérennes pour La Réunion et sa population".

Avec ou sans le sénateur, la Ministre a commencé dès son arrivée sa consultation des Réunionnais et, comme vous avez pu le suivre sur notre live, les échanges ont parfois été houleux avec des citoyens excédés et décidés à obtenir de vraies solutions et non de vaines promesses.

ml/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : La Possession , forces de l’ordre , Michel Dennemont , actualité de la réunion , gilets jaunes , Préfet de la Réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous