Littérature

Le prix du Roman Métis des lycéens, pour impliquer les jeunes dans la lecture

La Réunion des Livres

En 2011, à la suite du Grand Prix du Roman Métis, naît le Prix du Roman Métis des Lycéens. Objectif : impliquer dans la lecture des élèves de seconde et de première. Ce prix, en lien avec des équipes pédagogiques, s’inscrit ainsi dans un parcours d’éducation artistique et culturelle. Six lycées réunionnais ont été mobilisés pour cette 9e édition du prix du Roman Métis des lycéens : Paul Moreau (Bras-Panon), Sarda Garriga (Saint-André), Georges Brassens (Saint-Denis), Louis Payen, Maison Blanche et Émile Boyer de La Giroday - Forma’Terra (Saint-Paul). Deux élèves par lycée participeront au jury final.

Les élèves choisissent l’ouvrage à partir de la sélection du Grand Prix du Roman Métis, s’appuyant sur les mêmes critères de sélection autour d’une littérature francophone contemporaine, ouverte sur le monde et porteuse de valeurs d’humanisme, de métissage et de diversité.

Les 4 romans finalistes en 2019 : • Là où les chiens aboient par la queue, Estelle-Sarah Bulle (Liana Levi) • Le Roi Chocolat, Thierry Montoriol (Gaïa) • Les métèques, Denis Lachaud (Actes Sud) • Salina – Les trois exils, Laurent Gaudé (Actes Sud)

mots clés de l'article : culture , lycée , littérature , actualité de la réunion , prix du roman métis , Actus Reunion

suivez-nous