Réunion par Imaz Press, vendredi 15 janvier 2021 à 02:58
[VIDÉOS] Rapport de la chambre régionale des comptes

Le Port : pas de faute budgétaire, mais des optimisations à prévoir

image description
image description

Le maire du Port Olivier Hoarau a présenté ce jeudi 14 janvier 2021 le budget 2021 qui sera voté lors du prochain conseil municipal prévu le 19 janvier. Deux affaires importantes au menu : le budget lui-même, et le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la ville pour l’exercice 2015-2019. Celui-ci fait quelques recommandations en termes d’optimisation du bâtiment, de ressources humaines ou encore sur la consommation d’eau. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Logement insalubre, asainissement de l'eau, construction d'écoles, entretien des voiries, réhabilitation du patrimoine... Avant de passer officiellement à 2021 et de voter le budget lors du conseil municipal du 19 janvier, le maire du Port Olivier Hoarau a mis en lumière les actions effectuées lors de son précédent mandat.

Une liste qui lui a semblé nécessaire alors que la chambre régionale des comptes (CRC) publie un rapport sur la gestion de la commune en termes de bâtiment, de ressources humaines ou encore de la gestion de l'eau. "Aucune des préconisations de la chambre ne porte sur une faute de gestion ou des défauts de maîtrise budgétaire" tient à préciser le maire.

- Un rapport focalisé sur quatre points -

• La CRC pointe d'abord du doigt l'entretien du bâtiment et le patrimoine. "Elle reconnaît une gestion saine mais recommande plus d'optimisation" explique Olivier Hoarau, à savoir systématiser les contrats ou le paiement des loyers. "C'est ce que nous avons commencé à faire dès 2017, nous avions amélioré nos outils de gestion, en constituant un atlas immobilier. Il faut poursuivre dans cette voie." La ville du Port rappelle être propriétaire de 28% de son territoire.

• Le rapport de la chambre évoque ensuite la situation de la SEM GEM Port. En novembre 2019, la Halle des manifestations a été placée en liquidation judiciaire, de quoi inquiéter la CRC. A l'époque le passif était évalué à 1,8 million d'euros. "Il n'y a pas de crainte à avoir, c'est ce que je dirai à la chambre" rappelle Olivier Hoarau, qui travaille toujours sur une "nouvelle proposition".

• En troisième point : la gestion des ressources humaines, et plus particulièrement le dispositif d'accompagnement du départ à la retraite, aussi appelée par la mairie "prime coup de chapeau". Il s'agit d'une prime de départ accordée auux agents. "La chambre nous dit d'arrêter, que ce n'est pas légal. C'est pourtant le résultat de combats syndicaux, c'est une mesure de justice sociale", estime le maire du Port. Mais la loi n'autorise pas ce genre de prime, "il y a donc une autre formule à trouver pour l'intérêt des agents, je ne veux pas aller contre la loi, mais remettre ça en question, ce serait une catastrophe sociale" explique Olivier Hoarau.

• Enfin, la CRC s'interroge sur la consommation d'eau du Port. "La chambre nous dit que la consommation est supérieure aux autres villes en ratio... cela me paraît évident. C'est la commune qui a le plus faible taux de pluviométrie, une commune arride construite sur une plaine de galets" rappelle le maire. "Nous avons aussi fait le choix politique d'une végétalisation importante, avec 47 mètres carrés d'espaces vers par habitant. Oui on consomme plus, mais on sait pourquoi." Il souligne cependant vouloir aller vers une consommation plus maîrisée en appliquant la réutilisation de l'eau sortie des stations d'épuration pour les arrosages publics. "Merci la chambre régionale des comptes de nous montrer que notre combat est juste pour la réutilisation de l'eau."

- Le budget 2021 "sain, dynamique" -

Côté budget, celui de l'année en cours s'annonce "sain et dynamique" déclare le maire du Port. A une hauteur d'un peu plus de 78 millions d'euros, avec plus de 12 millions d'euros d'investissements. "C'est un contexte difficile, après l'année 2020 et sa crise sanitaire, qui a impacté tous les secteurs, marchands ou non", rappelle Olivier Hoarau. "Mais je veux rassurer la population, il n'y aura pas d'augmentation des impôts locaux."

L'axe est clair : "renforcer notre niveau d'investissement, consolider les aides aux publics fragiles et continuer notre stratégie de désendettement (de 1.248 euros à 871 euros par habitant, ndlr)". Rénovation urbaine et action coeur de ville, accompagnement des associations (dont le budget est inchangé cette année), politique sociale "ambitieuse", rénovation des équipements sportifs, entretien des voiries... tout cela sera détaillé en conseil municipal le 19 janvier.

Au centre des projets de 2021, la réhabilitation du Parc boisé, dont la première phase de travaux, à hauteur de 4 millions d'euros, devrait commencer d'ici peu, aux alentours du mois de février. Dans un premier temps seront faits et refaits : les clôtures, les cheminements intérieurs, les pistes cyclables, une aire d'eau, et plus tard au cours des phases suivantes, des rondavelles.

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : mairie , budget , le port , chambre régionale des comptes , actualités de la réunion , Olivier Hoarau , Actus Reunion , Le Port Actualité

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis