Réunion par La Réunion (IPR) , dimanche 13 novembre 2011 à 05:00
Séminaire « Politiques foncières et logement social »

Le logement social au coeur des préoccupations

image description
image description

Du lundi 7 au jeudi 10 novembre, une délégation de représentants de l’Association des Etablissements Publics Fonciers Locaux était en visite dans l’île. À l’occasion, un séminaire sur les politiques foncières et le logement social organisé par l’EPF Réunion et le conseil général s’est tenu dans l’hémicycle du Département le lundi 7 novembre. Les principaux acteurs du logement ont alors pu faire le point sur les problématiques foncières de l’île, mais aussi d’échanger bonnes pratiques et pistes d’amélioration avec les directeurs et présidents d’EPF de métropole.

Selon l’EPF Réunion, avec un million d’habitants attendu en 2030, La Réunion doit faire face à de nombreux défis en matière de construction de logements, d’équipements, de conditions d’accueil pour implanter des entreprises, des services ou des équipements publics, de réseau routier, de transports en commun, de valorisation des 50 000 hectares de terres agricoles et de protection des espaces naturels.

Si l’EPF note que les mesures mises en place par l’ensemble des partenaires publics en charge de la politique foncière portent des fruits, elles restent insuffisantes. « A ce jour, 22 000 ménages sont en attente d’un logement social. Pour répondre aux besoins de la population réunionnaise, il faudrait construire 5 000 logements sociaux par an. Un challenge compte tenu du prix des terrains, de la rareté des espaces disponibles, de la difficulté à mobiliser des financements, et du pouvoir d’achat limité des ménages réunionnais, dont 80% sont éligibles au logement social », explique l’EPF. « Une tension entre l’offre et la demande de logements sociaux qui se retrouve également dans d’autres départements français, notamment en Haute-Savoie », poursuit l’EPF.

Mais pour l’EPF, la bataille du logement social ne pourra être remportée qu’avec le concours plein et entier de chacun des acteurs, et la mise en oeuvre concertée d’outils et d’actions efficaces. « Les pistes de réflexions et d’actions ne manquent pas, comme celles proposées par Christophe Huss de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) Réunion, à savoir, mettre en place des outils de suivi des Contrats d’objectifs fonciers en faveur du logement aidé, renforcer la collaboration des acteurs sur le suivi des acquisitions foncières, créer un observatoire de l’habitat », conclut l’EPF.

mots clés de l'article : Actualité , conseil général , logement , logements , logement social , séminaire , EPF

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis